Hollande, Danemark… et bientôt dans tous les pays de l’Union, la Directive Tabac doit être transposée. L’Europe aurait-elle peur du monde de la vape ? Il faut donc réagir, avec un « document » pour rétablir la vérité sur la e-cigarette !

Voilà donc un document publié au moment de l’adoption de la Directive Tabac (Fév 2014) qui semble réalisé pour ramener dans le droit chemin des décideurs « brebis galeuses » qui pourraient être sensibilisés ou « éveillés » par les contestations du « monde de la vape ».

Afin de bien planter le décor, le titre annonce la couleur : rétablir la vérité sur la cigarette électronique. Sous-entendu, tous ces gens là : scientifiques, médecins, journalistes, EFVI, associations, militants, vapoteurs ex-fumeurs… vous mentent !!

Voici donc la vérité « made in Europe » sur les bonnes intentions de la directive tabac. Un très bon exemple de la manière de procéder des lobbies. Cela mériterait de détailler point par point et contre-argumenter sur les clichés, désinformations, manipulations de chiffres, mensonges par omission ou carrément avérés, et bien sûr décrypter toutes les mesures qui n’ont pour but que de protéger le business du tabac (et les taxes des états), mais c’est révoltant, déprimant et fatiguant… Alors, non, pas cette fois…

Voilà le document Googlisé pour la traduction… Sans même se prendre la tête à affiner. Ça n’en vaut pas la peine. Lien direct sur la page et le document (en anglais) en bas de l’article.

L’UE est l’interdiction e-cigarettes
La nouvelle législation ne interdit pas les e-cigarettes, et il n’y avait jamais un plan pour interdire de telles produits. Non seulement les consommateurs toujours en mesure d’acheter et d’utiliser les e-cigarettes, mais ils bénéficier de conditions de sécurité et de qualité améliorées.

Si vous n’êtes pas les interdire, que faites-vous ?
Les nouvelles règles pour les e-cigarettes visent à harmoniser les exigences en matière de qualité et de sécurité les produits pour le bénéfice des consommateurs. En outre, les règles sur l’emballage et l’étiquetage veiller à ce que les consommateurs soient mieux informés.

Pourquoi réglementer un produit qui aide les gens à cesser de fumer ?
E-cigarettes sont une nouvelle catégorie de produits, qui se développe rapidement et simule le tabagisme comportement. Les législations nationales sur les e-cigarettes varient considérablement. Une préoccupation pour le transport la santé est que les e-cigarettes seront de plus en plus utilisés par les jeunes et les non-fumeurs.

Ce ne sont pas les produits qui présentent un risque pour la santé
La nicotine est une substance toxicomanogène et toxique. La Commission a reçu des notifications concernant la sécurité des e-cigarettes, ce est à dire il y a des différences significatives entre ce qui est sur l’étiquette et les véritables niveaux de nicotine à l’intérieur. Les effets à long terme de e-cigarettes sur la santé publique ne sont pas encore connus.

Il ne existe aucune preuve que les e-cigarettes sont une passerelle vers de fumer ou attrayante pour les jeunes
E-cigarettes simulent le comportement tabagique et peuvent conduire à une expérimentation plus poussée avec d’autres nicotine contenant des produits. Des études récentes suggèrent que les e-cigarettes sont plus utilisés par non-fumeurs et les jeunes. Par exemple, une étude française de 2013 a révélé que le nombre étudiants parisiens de l’expérimentation de e-cigarettes a doublé en un an pour atteindre 18%.

Vais-je encore être en mesure de décider quelle dose de nicotine-je utiliser ?
Les consommateurs peuvent acheter des cigarettes électroniques dans une gamme de doses. Pour les e-cigarettes classés comme produits de consommation, le seuil maximal de la nicotine est de 20 mg par ml. Cette concentration a été montré pour être suffisante pour la plupart des fumeurs qui utilisent une e-cigarette à substituer fumer. Les consommateurs peuvent acheter des e-cigarettes avec des niveaux de concentration plus élevé si approuvé en vertu cadre pharmaceutique.

Pourquoi réglementer un produit qui ne contient même pas la nicotine ?
La directive ne couvre que les e-cigarettes qui contiennent de la nicotine.

Personne n’a été consulté sur ces règles
La Commission a effectué une vaste consultation publique sur la révision du tabac Directive sur les Produits (http://ec.europa.eu/health/tobacco/consultations/tobacco_cons_01_fr.htm) Et publié un rapport évaluant l’impact des modifications réglementaires proposées (http://ec.europa.eu/health/tobacco/docs/tobacco_ia_rand_en.pdf). Associations E-cigarette ont également eu la possibilité de faire connaître leurs points de vue.

Quels seront ces règles signifie pour les fabricants de e-cigarettes ?
En plus de la fabrication de leurs produits en ligne avec les règles de la directive sur la sécurité, la qualité et de l’emballage, fabricants e-cigarettes devront notifier nationale compétente les autorités avant de placer de nouveaux produits sur le marché, un rapport annuel aux autorités et se conformer à des règles spécifiques sur la publicité et à distance transfrontalière ventes.

Ces règles mettent petites entreprises e-cigarette hors de l’entreprise
La nouvelle législation prévoit une amélioration du fonctionnement du marché intérieur et un terrain de jeu de niveau. Les petites et moyennes entreprises bénéficieront également de clair et règles harmonisées pour les e-cigarettes qui se appliquent dans toute l’UE. La directive prévoit une période transitoire pour donner aux entreprises le temps de se adapter à la nouvelle législation et de vendre stocks existants dans la mesure où elle est conforme à la législation pertinente.

Sur le site de la Commission Européenne :

> La page sur laquelle se trouve le document

> L’accès direct au document

La traduction correcte et explication de texte par l’AIDUCE :

> La mythologie de la commission européenne

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription