En vous baladant sur les forums ou les groupes Facebook, des vapoteurs expérimentés pourront vous recommander de steeper un liquide pour obtenir de meilleures saveurs. Qu’est ce que ça veut dire ?

Que ce soit pour le vin, la cuisine, la pâtisserie ou encore les alcoolatures (macérats de plantes et racines), voire même le bricolage (plâtres, colles…) qui n’a jamais laissé reposer, touillé, décanté ou aéré un mélange d’ingrédients ? D’un point de vue sensoriel, on cherche à obtenir une consistance, un goût, un principe actif, ou autre… D’un point de vue chimique, c’est toujours la même histoire, il s’agit de stabiliser un assemblage de molécules. Steeper un liquide, c’est juste ça !

Pourquoi steeper un liquide ? Dans la vape, on n’en parle généralement que pour les saveurs. Un flacon arrive, on tente de le vaper, et le goût n’y est pas. Soit que l’on ne reconnaisse pas un liquide que l’on vape habituellement, soit que la saveur se trouve à des années lumières du descriptif de la boutique.

Or, pour avoir une bonne restitution de saveur, il est nécessaire de steeper un liquide de quelques jours à quelques semaines. La glycérine végétale et le propylène glycol ne sont pas des produits compliqués chimiquement, ce ne sont que des “supports” pour les arômes, qui eux, peuvent être particulièrement complexes, et donc nécessiter du temps pour que la mixture se construise et se stabilise. Il faut peu de temps pour les fruits qui sont des arômes simples, mais steeper un liquide peut prendre plusieurs semaines pour des saveurs tabac et gourmandes.

Logiquement ce sont les passionnés de DIY (liquides que vous faites vous-même) qui doivent vraiment s’intéresser au steeping, car cela fait partie intégrante de la fabrication. Normalement les liquides manufacturés doivent être prêt à vaper. Mais il peut arriver que ce ne soit pas le cas, par exemple si le fabricant réalise les liquides à la demande pour des proportions PG/VG sur mesure ou des arômes ajoutés, et qu’il vous livre (trop) rapidement.

Au cas où, renseignez-vous bien sur les différentes méthodes pour steeper un liquide, et celle qui est adaptée à votre situation en fonction de la nature du liquide et du type de problème rencontré. En effet, secouer, chauffer ou aérer plus ou moins longtemps sont des opérations bien différentes. Il n’existe pas une seule méthode pour steeper un liquide. Avec le développement incroyable de la vape, un art est en train de naître, c’est la vapologie. Et savoir steeper un liquide en fait partie.

Un très bon article sur le site LiquidLove avec un détail de nombreuses les méthodes pour steeper un liquide en fonction des compositions :

> Tout les détails à connaître pour bien steeper un liquide

Et pour ceux qui prèfère la vidéo, un très bon tuto sur le steeping, à la fois complet mais digeste (c.-à-d.) pas trop long, un dizaine de minutes, sur la chaîne YouTube du Groupe Vapoteur un jour, Vapoteur toujours :

> Tout savoir sur le steeping de liquides

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente