Après l’épisode de désinformation organisé par l’AFP ce week-end, une nouvelle dépêche vient de sortir pour enfoncer le clou. Est-ce que que l’objectif est de tuer la vape ?

Voilà la dépêche de l’AFP qui commence à être copiée / collée à nouveau dans tous les médias. Après une introduction de vierge effarouchée, tout l’article en remet une couche pour effrayer la population et en particulier, forcément, les fumeurs qui seraient tentés d’arrêter à l’aide de l’outil qui est devenu le plus populaire en France depuis quelques années.

Je mets plusieurs exemples pour bien montrer le phénomène de copié / collé, c’est ça la presse aujourd’hui. Le seul “travail”, c’est changer les titres. Au lieu de payer des journalistes, les médias s’abonnent à l’AFP qui “produit” l’info. À une autre époque, les dépêches ne servait qu’à mettre “la puce à l’oreille”, les titres de presse faisaient ensuite leurs propres enquêtes, mais c’est presque fini. Réduction des coûts, être le premier à diffuser, l’information est devenue une “diarrhée” hors de contrôle (sauf de l’AFP) :

Grotesque et invraisemblable

Les réactions n’ont pourtant pas manqué. Le Pr Gérard DUBOIS parle d’une erreur de communication invraisemblable de l’OMS et accuse l’AFP d’avoir tordu les informations du rapport. A voir ici. Le Pr Dautzenberg en remet une couche aussi, à lire ici.

L’association SOVAPE, constituée pour rappel uniquement de bénévoles (cliquez pour les aider), avec l’AIDUCE, des bénévoles (cliquez pour adhérer) aussi, s’est fendu d’un communiqué qui souligne le grotesque de la désinformation propagée ce week-end sur le vapotage, et qui énumère avec précision toutes les études et rapports les plus récents pour fournir GRATUITEMENT à la presse des sources solides et sérieuses : L’association SOVAPE, avec AIDUCE, s’élève contre la désinformation massive sur le vapotage.

La FIVAPE, organisation professionnelle indépendante de l’industrie du tabac a publié également un communiqué bien nourri, mais aussi très indigné. Ce qu’il s’est passé équivaut à affirmer dans toute la presse que les boulangers mettent de la mort au rat dans leur farine. 10 ans de travail, des milliers de vies sauvées pourraient être ruinés et l’honneur d’une profession qui ne lâche rien face à l’industrie du tabac est comme livrée aux chiens. COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Positions anti-vapotage de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Sur France 2, le président de l’Alliance Contre le Tabac affirme que l’on a trouvé de l’antigel dans les e-liquides ! Ça n’est évidemment jamais arrivé, le médecin fait référence à une confusion entre le propylène glycol et l’éthylène glycol. Dix ans d’études pour ne pas savoir faire la différence et propager une immonde fakenews dans les médias grand public !!!

Rappel de l’article R.4127-13 du code de la santé publique :

Lorsque le médecin participe à une action d’information du public de caractère éducatif et sanitaire, quel qu’en soit le moyen de diffusion, il doit ne faire état que de données confirmées, faire preuve de prudence et avoir le souci des répercussions de ses propos auprès du public. Il doit se garder à cette occasion de toute attitude publicitaire, soit personnelle, soit en faveur des organismes où il exerce ou auxquels il prête son concours, soit en faveur d’une cause qui ne soit pas d’intérêt général.

On trouve ici, sur le site Internet du Conseil national de l’Ordre des médecins, un commentaire qui explique les tenants et aboutissants de cet article. Pour avant-goût, ça commence comme ça :

Cet article et l’article 20 cherchent à remédier aux abus dont se rendent coupables certains médecins à l’occasion de leurs rapports avec les médias, leur fréquence et leur importance ne cessant de croître…

Déclarations d’un médecin sur le vapotage

Le Pr Josseran est médecin. Président de l’Alliance Contre le Tabac. Et voici ses déclarations extraites de l’article ci-dessus (LE POINT et autres… avec AFP).

« On ne connaît pas leur composition dans le détail, on ne sait pas ce que les gens inhalent : il y a trop de références disponibles sur le marché et pas de normes »

Totalement FAUX. Tous les produits e-liquides distribués en France, y compris d’importation, font l’objet d’une déclaration à l’ANSES, les professionnels payent même pour ces dépôts.

« Ce n’est pas un outil magique en termes de sevrage du tabac »

Magique, peut-être pas, mais le professeur n’a t-il pas eu connaissance des derniers chiffres de l’OFDT et de Santé publique France ?

« le risque pour la santé n’est pas lié au nombre de cigarettes fumées mais à la durée du tabagisme », rappelle le Pr Josserand, pour lequel il ne faut pas « entretenir les gens dans une fausse idée de réduction des risques »

La réduction des risques, évidente avec le vapotage Vs tabagisme, est donc une FAUSSE idée ?

Il est insupportable qu’un tel personnage, médecin et menteur, soit à la tête d’une des organisations les plus importantes de lutte contre le tabagisme en France.

Il est intolérable que les organisations que fédère l’Alliance ne réagissent pas pour démentir les allégations délirantes de son président, voire demander sa démission.

Il est pathétique que la presse ne fasse cas que de ce guignol qui n’a vraisemblablement aucune connaissance sur le vapotage, aucun discernement, et qui par ses déclarations contribue au maintien du tabagisme. Un comble !

Silence indigne

Alors que tout le monde est en train de s’écharper. Que les consommateurs, les associations, les professionnels hurlent leur désarrois. Les autorités de santé restent totalement muettes.

Jean-Yves NAU : L’ « incontestable nocivité » de la cigarette électronique : le silence de la ministre de la Santé.

Tout ça dépasse l’entendement. Les bras m’en tombent. Ça doit être à cause de la vape… Comme il n’y a pas d’étude sur les bras qui tombent, on n’est pas sûr que ce ne soit pas un risque avec le vapotage. Bref…

 

 

 

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente