En France, 25 % des jeunes sont fumeurs et pour les protéger l’Alliance contre le tabac va demander l’interdiction totale et immédiate de la vente des cigarettes.

Loïc JOSSERAN, le président de l’Alliance contre le tabac fait tourner actuellement un document auprès de ses fédérés et de très nombreuses autres organisations autour de la santé pour publier une tribune qui demande l’interdiction totale et immédiate de la vente de cigarettes.

J’ai ouïe dire que le courageux professeur de santé publique a été convoqué manu-militari au ministère des finances, Bruno LEMAIRE en personne l’attendait dans son bureau où se trouvait déjà assis Philippe COY le président de la confédération des buralistes. Loïc JOSSERAN s’est fait traiter d’illuminé et d’intégriste, le ministre lui demandant comment il comptait remplacer les 17 milliards d’euros de taxes en pleine crise économique, et le buraliste lui vociférant dessus en brandissant la ruine programmée de milliers de ses confrères.

Les deux hommes ont tout tenté pour faire fléchir le président de l’Alliance contre le tabac, y compris en essayant de le prendre par les sentiments : « On vous adore, vous faites un super job contre la cigarette électronique, pourquoi vous n’en restez pas là, sachant que c’est très bien de faire peur aux gens sur ce truc, il vaut mieux qu’ils continuent à fumer, ça nous arrange tous ! ».

Et ils en rajoutent sur les jeunes : « Vous voyez bien les chiffres de l’OFDT, depuis que la vape existe le nombre de jeunes qui fument dégringole, il ne sont plus que 25 % à fumer, si vous demandez une interdiction des puffs par exemple, on vous appuiera à fond au parlement et au sénat pour faire carrément une loi, et tout le monde sera content, on pourra même voir avec l’Assurance Maladie pour vous obtenir des crédits supplémentaires !!! ».

Mais non, Loïc JOSSERAN est resté inflexible. À la sortie du RDV, sa directrice était tétanisée, elle s’est vu devoir sortir du ministère avec du goudron et des plumes, un comble pour des anti-tabac.

La lutte contre le tabagisme est un combat difficile, heureusement que nous avons en France des gens courageux qui osent affronter le problème droit dans les yeux. C’est ce que Loïc JOSSERAN a répondu au ministre « J’en ai marre de faire de la merde en combattant le vapotage alors que c’est une solution extraordinaire pour éradiquer la fumée, tout le monde me critique et en me faisant passer pour un imbécile qui ne comprend rien et qui ne sait pas lire les études alors que je suis professeur. Les vapoteurs s’amusent même à me donner un surnom : JOSSERANTIGEL ! Et pourquoi pas MORTADELLE (cf note pour le lecteur ci-dessous) ?! On les a tous bloqué sur Twitter tellement ils nous chient dans les bottes. C’est absolument clair, il y a 4 fois plus de jeunes qui fument que de jeunes qui vapotent et aujourd’hui aucun danger n’est identifié avec la vape ni même avec la nicotine même si on arrive encore à le faire croire parce que c’est intuitif, on arrive même à berner des médecins…  Maintenant ça suffit, je ne veux plus être votre idiot utile ! Le vrai et le seul danger, c’est la cigarette qui fait 75 000 morts par an, il faut en interdire totalement et immédiatement la vente. Dans quelques jours une tribune sortira signée par des dizaines d’organisations pour le demander ».

Ça peut paraître étonnant, mais il semble (à vérifier) que c’est la première fois que l’Alliance contre le tabac demande l’interdiction de la vente des cigarettes. Ce PREMIER AVRIL est à marquer d’une pierre blanche !

Notes pour le lecteur

Si l’incongruité des lignes qui précèdent ne vous a pas déjà mis la puce à l’oreille, je certifie sur l’honneur que cet article est un poisson d’avril et qu’il correspond exactement à la définition d’un poisson d’avril sur Wikipédia – extrait : Un poisson d’avril est une plaisanterie ou une farce que l’on fait le 1er avril à ses connaissances, à ses amis et sa famille. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet (canular informatique).

Je répète : c’est un poisson d’avril. Je n’ai pas envie de me retaper un procès comme je l’explique ici : Procès Ivan BERLIN /C Sébastien BÉZIAU – SARL ACID CRÉATION.

Je présente aussi mes excuses à toutes les familles touchées par le fléau du tabagisme ET de son système.

À ce sujet, voici une lecture beaucoup plus sérieuse, ce que vous allez lire est vrai (oui-oui) : Prochain PNLT (2) : Comment la mise à l’écart de la réduction des risques a déjà relancé le tabagisme en France.

PS : à l’origine, je voulais faire un poisson d’avril sur le CNCT qui se serait reconverti dans la charcuterie pour défendre la saucisse fumée, mais je me suis dit que personne allait y croire, même deux secondes. J’avais aussi pensé à DNF qui demanderait l’interdiction de la vente de bonbons chez les buralistes parce que ça attire les jeunes… Bref, y’a du gros potentiel avec nos anti-tabac, il font même de l’humour sans s’en rendre compte, j’ai adoré dernièrement la remarque de William LOWENSTEIN « Interdire tous les arômes dans la vape et imposer seulement le tabac à ceux qui veulent arrêter le tabac, c’est du Devos ! » 

 

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription