Bonjour !

Début du Mois Sans Tabac, beaucoup d’actu forcément. Ce qui émerge, c’est l’incroyable cacophonie autour du vapotage. Aucun message clair n’en ressort, la population que l’on invective à arrêter de fumer est maintenue totalement dans le floue par l’insuportable silence des autorités de santé.

L’évènement Mois Sans Tabac est inspiré par l’opération des anglais, le Stoptober. On ferait bien de s’inspirer (aussi) de la communication claire, honnête et sans aucun conditionnel, dans un sens comme dans l’autre, des autorités outre-Manche.

Où est le courage politique ? L’envie de réduire plus vite et plus fort le tabagisme. Avec 500 millions de rente fiscale en plus programmée au budget 2020 grâce aux nouvelles augmentations de prix du tabac, soit 2 milliards/an de plus qu’en 2017, est-ce finalement une volonté ?

Bonne vape !

Comme c’était promis, le VAPYOU N°10 est arrivé dans toutes les boutiques pour le début du Mois Sans Tabac. Il est offert par les pro qui soutiennent le projet. Grand merci à eux, il y a près de 500 points de distribution :

• Boutiques partout en France
• Sites Internet

Le livre Bienvenue dans la vape a été imprimé à 5000 exemplaires, et il est également également disponible dans plus de 200 points de vente : où trouver le livre.

À LIRE SUR LE WEB

USA. Suppression des arômes hormis le tabac. Que le vapotage ressemble le plus possible au tabac. Qui s’en réjouit ?
+ Lire l’article

En Angleterre, les autorités de santé s’adressent à la population, sans employer de conditionnel, avec un discours clair et honnête.
+ Voir la vidéo [2 min.]

En Angleterre, la communication OFFICIELLE réalisée par le Public Health England sur le vapotage après la crise américaine. Clair, honnête, pas de place aux doutes. Côté autorités de santé en France ? Silence total. On doit se contenter d’un défilé de communiqués d’organisations anti-tabac qui ne font qu’employer le conditionnel et les approximations pour continuer à nourrir les doutes et les peurs.
+ Lire le communiqué du PHE [en anglais]

À lire en conclusion, la vape n’est pas dans l’arsenal des solutions proposées officiellement. Elle est pourtant N°1. Heureusement finalement que les français n’ont rien à cirer de l’Alliance Contre le Tabac, organisation qui pourrait potentiellement lutter contre le tabagisme. Pour être franc, avant d’arrêter de fumer, je n’en n’avais jamais entendu parlé.
+ Lire l’article

Ne fumez pas moins, fumez mieux ! Ça se passe comme ça chez ce buraliste…
+ Voir l’image

La SFT en s’associant à la SPLF ne se présente pas sous son meilleur jour… Certains y verront un progrès. Bof. Emploi du conditionnel, approximations sur la crise américaine, vapoter au long court serait un “problème” et nécessiterait une consultation médicale.
+ Lire l’article

1er novembre. Journée très émouvante aujourd’hui sur Vape Info Service. Ce groupe est le transfuge du groupe Les Vapoteurs #MoisSansTabac qui avait été créé par Santé Publique France en 2017. Plus de 5000 personnes s’étaient inscrites, une ambiance formidable, une entraide incroyable. Aujourd’hui de nombreux membres sont venus rappeler qu’ils ont réussi à arrêter de fumer, grâce au groupe, il y a deux ans, et que tout va bien. Cette formidable expérience n’a pas été reconduite, on se demande toujours pourquoi. Mais le groupe vit toujours, plus de 3000 membres, et les anciens aident les nouveaux, passent le relais. N’hésitez pas à vous inscrire pour aider ou vous faire aider.
+ Accéder au groupe

Malgré la communication officielle qui « oublie » d’en parler, le vapotage et ses effets sur la baisse du tabagisme, ça se voit…
+ Lire l’article

Excellente émission avec Jean-Pierre Couteron, à partager à l’attention des fumeurs. C’est tellement plus utile de parler de l’arrêt du tabac simplement, en mode bienveillant, sans leçon de morale, en parlant des solutions avec honnêteté.
+ Voir le replay [9 min.]

1er novembre. En ce premier jour du Mois Sans Tabac il eut été difficile d’échapper à une propagande des anti-tabac intégristes pleine de mensonges et omissions…
+ Lire l’article

Un reportage de 4 minutes au 20h de TF1 qui fait vraiment du bien au moment du Mois Sans Tabac ! Un grand merci au Sommet de la vape pour les retombées médias !!!
+ Voir le replay [4 min.]

Suite à un appel sur les réseaux sociaux, LCI reprend bien des témoignages de vapoteurs. On sent bien qu’ils ne faut pas les prendre pour des yaourts. Dommage que le titre ne soit pas plus clair.
+ Lire l’article

Olivier Smadja, responsable du Mois Sans Tabac. Il ne déconseille pas aux fumeurs, mais ne recommande pas clairement le vapotage. Il précise qu’il y a un très gros inconvénient, le coût ! Par rapport aux substituts et médicaments qui sont remboursés, et donc gratuits.
+ Écouter le podcast [39 min.]

Un bon point détaillé de la situation aux USA…
+ Lire l’article

Excellent Michel Cymes. Pour arrêter de fumer, ce n’est pas la nicotine qu’il faut arrêter, c’est ça la clef, avec substituts ou vapotage ! Les médicaments (varinicline, buprobion) ? Seulement en deuxième intention. Oula ! Ça va faire couiner les pro-pharma talibans anti-nicotine.
+ Voir le replay [3 min.]

Reportage à midi sur France 2. Discours rassurant du Pr Dautzenberg. Baisse des ventes sur la vape, augmentation des ventes de cigarettes. Bravo ! Et toujours pas de message clair et net des autorités de santé qui laissent pourrir la situation à la veille du Mois Sans Tabac. Rentes fiscales ? Ventes pharma ?
+ Voir le replay [1min.]

Dommage que l’intertitre « la désinformation tue » n’ait pas été utilisé en titre…
+ Lire l’article

On tend enfin le micro aux professionnels de la vape, au moins dans la presse économique. Mais pourquoi attendre une crise ? Pourquoi n’avoir jamais fait écho des formidables success story de la filière française, indépendante de l’industrie du tabac, il y aurait tant de belles histoires à raconter. Des entreprises qui innovent, qui créent des emplois et de la valeur, et bonus quantifiable, qui sauvent des millions de vies. C’est si fréquent ?
+ Lire l’article

Ne rien dire, c’est mentir par omission. Après la crise du mois de septembre et avec l’arrivée du Mois Sans Tabac, le silence de la ministre Agnès Buzyn est intolérable. Ceux qui s’intéressent au sujet mesurent ce qu’on appelle le « courage politique ».
+ Lire l’article

Mois Sans Tabac. Combien ont réellement arrêté de fumer sur les années précédentes ? Nul ne le sait…
+ Lire l’article

Voilà un débat intéressant. La question de la cohabitation boutiques spécialisées / buralistes ne se pose plus, la vraie question, c’est comment. Au-delà du vendre poison / antidote qui, moi, me perturbe profondément, il y a aussi une question d’équité. Ce n’est un secret pour personne que les buralistes sont subventionnés par le “fond de transformation” qui maquille une aide directe pour se mettre au vapotage. J’ai déjà aussi entendu qu’il est impossible pour une boutique de vape de contracter avec la Française des Jeux. Les buralistes sont régulièrement reçus aux ministères de la santé et des finances, les pro de la vape, jamais. Bref, cartes sur table ? Mais que personne n’en cache une, ou plusieurs, dans ses manches, ce devrait être un point de départ…
+ Lire l’article

Juste un rappel, voilà ce que font les ANTI-TABAC aux USA. Et d’où vient la dernière “crise” qui a durement touché le vapotage ces dernières semaines ?
+ Voir la vidéo de propagande anti-vape [30 sec.]

Quand l’Alliance Contre le Tabac, dont le président Loïc Josseran déclare dans les médias qu’on a trouvé de l’antigel dans des e-liquides, s’auto-proclame “expert” pour un décryptage, entre autres, sur le vapotage et les derniers évènements aux USA. Et alors que “invités” cordialement, ils ne se sont même pas présentés au dernier Sommet de la Vape.
Au-delà des portes ouvertes qu’ils sont bien obligés d’enfoncer, on note comme d’habitude les positions moyenageuses et irresponsables, d’une bigoterie et d’un archaïsme insupportable (quit or die, c’est une religion) et qui ne font qu’entretenir la confusion et les doutes, contribuant au maintien larvé du tabagisme, leur fond de commerce (en fait) :
• Sur les femmes enceintes : tout est bon pour arrêter de fumer y compris la vape, une étude anglaise a démontré qu’il n’y avait aucune différence sur les mamans vapoteuses Vs non-fumeuses, ainsi que leurs bébés, pré- et post-naissance.
• Sur les lieux publics : qui a démontré que le vapotage renormalise le geste de fumer ? Bien au contraire, vapoter incite à vapoter, et donc à sortir du tabac.
• Sur les mineurs : le vapotage chez les jeunes (au lieu de fumer) a fait baisser le tabagisme juvénile à moins de 6%. Il est où le problème, cela ne pose t-il pas question quand on a 25% de jeunes de 17 ans qui fument quotidiennement en France ?
• Sur le tabac chauffé, il y aurait tant dire, bien mieux que cette diatribe anti-RDR intégriste…
•Quant au coup de pub pour l’étude EC-SMOKE, ce canular qui compare une vape, un liquide, un taux (trop faible) à un médoc produit par un firme qui s’est fait gaulée dernièrement en Allemagne à corrompre des anti-tabac pour dénigrer la vape, cela pose vraiment question…
+ Lire le communiqué

Quand il s’agit des citoyens, l’État sait ne rien laisser passer (radars par exemple), par contre pour les buralistes « responsables », « acteurs de santé publique », ça marche pas. Plus c’est gros, plus ça passe. Leurs revenus augmentent grâce aux augmentations des prix du tabac, ils sont subventionnés en loucedé pour vendre de la vape (fond de transformation). Le clientèlisme à la française…
+ Lire l’article

*** ALERTE Buddha Blue *** Il faut vraiment diffuser le plus largement possible cette information et reconnaitre à l’occasion que la presse française fait preuve de grande responsabilité sur cette histoire en ne créant pas l’amalgame avec la vape standard, ce qui permet justement de bien focaliser sur le problème.
+ Lire l’article

Excellente émission avec Marion Adler et William Lowenstein pour tenter de rassurer sur le vapotage à quelques jours du Mois Sans Tabac.
+ Écouter l’émission [38 min.]

Un médecin totalement irresponsable, payé par qui ? Cet homme pourrait appeler à faire couper les bras des jeunes pour les empêcher de fumer. Voici le commentaire laissé par un de ses confrères, le Dr. Dany Baud :
“Pourquoi le docteur Tcherakian ne donne t il pas clairement sa position sur la cigarette électronique ? Manifestement il est favorable à son interdiction et la rhétorique qu’il utilise nuit â un débat claire. S’il pense qu’il existe des agendas cachés dans les positions des uns et des autres qu’il les dénoncent clairement. Enfin la cigarette électronique est une stratégie pour les fumeurs de tabac de réduction de risque comme le furent la délivrance de seringues et la Méthadone pour les toxicomanes, le Baclofen pour les alcooliques, la circoncision et le PREPS pour le VIH. A chaque fois les opposants a ces techniques utilisent les memes arguments d’encouragement au vice et aggravation finale du risque sanitaire. Souvent les mêmes furent moins présents dans la lutte contre des risques longtemps avérés voire l’histoire de l’amiante ou celle en cours du Mediator. Manifestement s’affrontent sur ce terrain les hygiénistes et les pragmatiques. Permettez moi d’appartenir à ces derniers.”
+ Voir la vidéo et commentaires

Après le Vaping Post il y a deux semaines, un nouvel article très détaillé sur le piège que l’industrie du tabac a tendu aux États américains. Que l’histoire se diffuse, tant mieux. Dommage, aussi et à nouveau, que le nom de Matthew L. Myers n’apparaisse pas. Cet homme qui a été le “négociateur” et qui est aujourd’hui à la tête de la Tobacco Free Kids, l’association qui mène les campagnes anti-vape délirantes (effets spéciaux, nicotine comparée à un virus). Étrange coïncidence. Non ?
+ Lire l’article

Une « analyse » bien étrange, article mensonger par de nombreuses omissions sur la crise américaine, en particulier la nature et l’origine des produits. Fantasme sur les jeunes et soit-disant épidémie (qui n’existe pas). Étrange « promotion » aussi du tabac chauffé. On peut se poser des questions sur l’indépendance de cette Marie-José Cougard, tellement cet article + l’audio ressemble à un publirédactionnel un industriel du tabac qui propose un produit de tabac chauffé…
+ Lire l’article

A quelques jours du démarrage du Mois Sans Tabac, SOVAPE appelle la ministre, les autorités et agences de Santé à adresser des messages clairs aux fumeurs.
+ Lire le communiqué

Les industriels du tabac ne veulent pas payer pour le fond addiction. Est-ce que l’État prendra dans sa caisse à milliards collectée sur le dos des fumeurs ?
+ Lire l’article

À LIRE SUR VAPYOU

Où trouver le livre Bienvenue dans la vape ?


Des questions sur la vape, pratique, motivation. Des fumeurs dans votre entourage, un petit cadeau utile à faire ou à se faire. 5000 exemplaires disponibles dans plus de 200 points de vente. Si vous partagez, merci !
+ Où trouver le livre ?

De nombreuses mutuelles peuvent rembourser le vapotage !


Faites passer l’info ! De très nombreuses mutuelles peuvent procéder au remboursement de matériels et/ou liquide de vapotage.
+ Lire l’article

Merci la vape ! Pétition sur Change.org pour juste le dire…


Message d’amour à toutes les fumeuses et tous fumeurs qui ont envie d’arrêter. Faute de discours officiel, on peut continuer à faire marcher le bouche à oreille.
+ Participez !

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente