Bonjour !

Pour qui s’intéresse à la vape, cette newsletter est très riche cette semaine. De nombreux angles. Quel Sujet !

Bonne vape !

VAPYOU N°15 DISPONIBLE EN PRÉ-COMMANDE

Luttez contre la désinformation, donner de l’info pratique et rassurante à vos clients : Commandez-ici

À LIRE SUR LE WEB

 

La vape porte d’entrée à la drogue ! La drogue ! Ça y’est ! Ça faisait longtemps qu’on attendait ça ! Raisonnement à l’envers, mais on s’en fiche, du moment que ça fait le buzz.

+ Lire l’article 

 

Augmenter le prix des cigarettes, c’est faire cadeau du marché à la mafia, pas réduire le nombre de fumeurs. Le tabagisme remonte en France (baromètre Santé Publique France) même si les ventes baissent chez les buralistes (leurre qui nourrit la propagande des anti-tabac).

+ Lire l’article 

 

Tadam ! La vape rend anoxerique ou boulimique. Au choix, c’est cadeau !

+ Lire l’article 

 

La coercition comme seule solution. Ça ne marche pas. Nulle part. La Nouvelle-Zélande est citée en exemple, mais en oubliant tout le volet vape (énorme) de son plan de lutte contre le tabagisme. Article appuyé sur une dépêche AFP…

+ Lire l’article 

 

Augmenter le prix du paquet de clope à 20€, mesure antisociale qui pénalisera la tranche de population qui fume le plus, les plus démunis et qui favorisera le marché noir. Déjà avec le paquet à 10€ vendu moitié prix, c’est rentable de construire des usines clandestines sur le territoire français. Quand on voit la revendication « terrasses sans tabac », on comprend tout de suite qui est derrière d’où viennent ces inepties qui ne marchent pas, nulle part dans le monde (c’est bizarre, il ne parlent plus de l’Australie, ça y’est il ont comparé les chiffres du cancer avec la Suède où le paquet de clope est à 6 € ?). Quand on voit les estimations délirantes des frais de santé, on voit aussi d’où ça vient. C’est quand même dommage qu’un Professeur de médecine puisse se faire empapaouter si facilement par des extrémistes qui phagocytent la lutte contre le tabagisme depuis des décennies avec pour seul résultat que la France est un des leaders de la prévalence tabagique en Europe. Mais bon, si jamais il y avait deux fois moins d’acheteurs de clopes à 20€, il y aura toujours les mêmes milliards de rentes fiscales. Ça veut pas dire qu’il y aurait deux fois moins de fumeurs, et tant mieux (?!), en mourant plus vite ils font faire des économies sur les retraites. Après les milliards dépensés sur le Covid, ce n’est pas le moment de casser le système tabac.

Commentaire de Claude Bamberger, président de l’AIDUCE (page Facebook de VAPYOU) :

– « les taxes liés au paquet de cigarette ne sont pas un réél bénéfice pour l’Etat car ça ne couvre que 40% des dépenses de santé liées à la cigarette » Cette information est une fakenews. Les taxes 2021 couvrent entre 150% et 300% des dépenses de santé de l’Etat (selon que l’on prenne en compte les chiffres des dépenses pour les maladies dues au tabac déclarées par la CNAM ou qu’on déduise les non-dépenses de la même pour les 10 années de vies volées aux fumeurs, sans même prendre en compte les non-dépenses dues à la pauvreté causée par ces prix)

– « Aujourd’hui à 10€ il faudrait en débourser 20. Avec cette mesure, ces médecins espèrent réduire le nombre de fumeurs et de mort. » une information vague, « réduire » de combien ? si la théorie était exacte, il suffirait de regarder donc le tabagisme quotidien quand le paquet était à 5€… aujourd’hui au plus bas (puisque juste après le « choc » de hausse) on est* à 32% de fumeurs majeurs (26% quotidiens), en 2005 (juste après le « choc » de hausse à 5€) on était* à 29% de fumeurs majeurs réguliers (27% quotidiens)
* données Santé Publique France

– « L’usage du tabac doit être limité à l’espace privé » donc préserver le dernier espace de tabagisme passif ? (pour mémoire il n’y a pas de tabagisme passif si la cigarette reste en extérieur ou dans un espace suffisamment aéré comme… une terrasse, et le tabagisme passif dans les lieux publics était estimé causer une surmortalité annuelle d’une à 2 personnes, essentiellement les employés de bars mal aérés).

– « Les lobbies […] essaient de contourner l’interdiction de publicité en réinvestissant les sports mécaniques, l’e-cigarette » donc des gens font la promotion de l’arrêt des clopes pour vendre des clopes ? on ne les imaginait pas si maladroits (ou on oublie à quel point l’hystérie des intégriste est complice des contrebandiers, pourtant le leader d’une ligue de vertu devrait se souvenir…)

+ Lire l’article 

 

Communiqué officiel du ministëre de la santé sur le vapotage, par la voix de Sarah El-Hairy, secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement. Le prétexte des jeunes donc. Pour une fois que le gouvernement communique sur le vapotage. Le dernier avis du HCSP, véritable offense à la science et au bon sens humain, est cité en référence, adoubé. Les anti-vape ont bien réussi à infiltrer pour saccager le meilleur ennemi du tabagisme. Et Olivier Véran qui ne dit rien alors qu’il a arrêté de fumer grâce à la vape, c’est consternant. La première cause de mort évitable mérite plus d’attention.

+ Lire l’article 

 

Excellent texte, à transmettre à toute personne qui vapote (5 min max de lecture). Macron vapoteur, c’est une gaffe ou un coup de com ? Macron égoïste (gaulé) ou manipulateur ?

+ Lire l’article 

 

100 millions de vapoteurs dans le monde. Combien de malades ? 100 millions de vapoteurs dans le monde. Combien de morts (en plus ou en moins) ? 100 millions de vapoteurs dans le monde. Combien de personnes qui n’avaient jamais fumé avant ?

+ Lire l’article 

 

Plus de deux ans et 1/2 que la crise EVALI s’est déclenchée et elle est encore très anxiogène avec l’effet délétère de repousser les fumeurs vis-à-vis de la solution. La désinformation (organisée par les services de santé américains) tue.

+ Lire l’article 

 

Sondage très intéressant auprès des vapoteurs, réalisé par le Vaping Post. Je rebondis sur trois points au-delà de l’excellente analyse. En cas de suppression des arômes, plus de 80 % des vapoteurs seront mis en difficulté. Si apparemment une augmentation de prix à cause de taxes est « acceptée » par les consommateurs, ne pas oublier que plus on augmente les prix et plus on favorise l’émergence d’un marché noir, dangereux par nature, et surtout en cas de restriction des arômes. Et enfin, faire croire que la vape est aussi dangereuse que le tabac (discours anxiogène), c’est favoriser l’emprise l’industrie du tabac sur ce marché (si c’est un produit aussi mauvais que la clope, pourquoi ne pas l’acheter – aussi – auprès des vendeurs de tueuses). En conclusion, un nouvel éclairage sur l’inconséquence effarante des anti-vape (qui prétendent être anti-tabac).

+ Lire l’article 

 

Lutte contre le tabagisme. Blabla habituel sur le « diagnostic », au lieu de se féliciter d’enfoncer des portes ouvertes en offrant un « mégot d’or » à la patronne d’une multinationale (qui se contrefout certainement de ce genre de mises en scène ridicules), ce médecin aurait pu, comme plus d’une centaine de ses confrères,signer l’appel du mois de septembre porté par SOVAPE pour utiliser mieux le vapotage dans la lutte contre les cancers…

+ Lire l’article 

 

Le monde serait tellement plus cool sans armes et sans clopes, et juste vaper peinard avec plein d’arômes sympas…

+ Lire l’article 

 

À lire vraiment par les pro et anti-puff, par les pro et anti-vape. Analyse de la situation extrêmement lucide, une base qui devrait servir pour cesser toutes les chamailleries insensées autour de la vape, alors qu’on a 14 millions de personnes qui fument, 75000 morts évitables par an.

+ Lire l’article 

 

Chronique qui aurait pu être rigolote si elle n’était pas entachée de préjugés, idées reçues, fausses informations. Un festival. Bon, demander à un chroniqueur de faire du journalisme, même précaire, c’est sans doute trop demander.

+ Voir le replay [6 min.] 

 

En France, les buralistes sont contrôlés en moyenne une fois par siècle. Alors, une fermeture administrative… cela explique peut-être le sentiment d’impunité et que les deux tiers continuent à vendre des clopes aux mineurs.

+ Lire l’article 

 

Un peu d’écho au coup de gueule des médecins qui accusent les antivape d’utiliser les arguments des antivax.

+ Lire l’article 

À LIRE SUR VAPYOU

Pré-commande en cours du magazine VAPYOU N°15 – Numéro très spécial : entre dérision et déraison

 

Le magazine VAPYOU ne devrait pas exister. Le public et les fumeurs en particulier, devraient être mieux informés, avec prudence, mais avec honnêteté.

Commandez

On a vu passer ces derniers temps des informations ahurissantes concernant le vapotage, troubles de l’érection chez les hommes ou fractures osseuses. C’est tellement énorme que ça ne choque personne. Et pendant ce temps, le vapotage continue d’effrayer des fumeurs… qui continuent à fumer… par peur (du vapotage).

Dans ce n°15 de VAPYOU, nous avons choisi la dérision avec une 4e page « maboule » qui déconstruit, autant qu’on le peut, ces fake news avec humour, tant qu’à faire, la vape, c’est de la joie et du bonheur. Mais avec sérieux, avec les références scientifiques en annexe comme toujours. Merci à LEIO (pour les dessins) et Philippe POIRSON (pour les textes), de bons moments à travailler sérieusement le sujet, mais dans une franche bonne humeur que nous espérons communicative, la plume de Philippe est un délice.

Grand merci à la Docteure Corinne DEPAGNE, pneumologue, qui affirme une position sans équivoque, « prendre soin » des patients, encourager et accompagner, y compris avec la vape, même si le Haut Conseil en Santé Publique lui « demande » le contraire.

Merci à Françoise GAUDEL, tabacologue, qui rejoint l’équipe des intervenants spécialisés avec une rubrique très ouverte pour donner des conseils aux fumeurs, les aider concrètement dans leur « défume ». Sur ce numéro, la peur de prendre du poids qui est à déconstruire, car trop souvent, c’est un frein au projet d’arrêter de fumer.

Merci à Jacques LE HOUEZEC, fidèle au poste depuis le premier numéro de VAPYOU (il y a 7 ans) avec un article très utile sur le dosage de nicotine et sa relecture scientifique complète du magazine, parce que diffuser des bêtises, ou même des approximations, c’est pas le style de la maison.

Commandez

LA DÉSINFORMATION TUE

C’est un fléau qui aggrave celui du tabagisme en privant le public d’opportunités pour faire des choix éclairés.
En offrant VAPYOU à vos clients, vous faites un geste de plus pour les aider.

IMPORTANT : la situation socio-économique mondiale a eu un impact sur les coûts de toutes les matières premières et les produits transformés. Pour la première fois en 7 ans, nous sommes obligés de modifier le tarif du magazine. Le prix unitaire (frais de port compris) passe de 0,36 à 0,38 €, soit 0,02 € d’augmentation, (soit 5,5 %).

Regardez ce que vous achetez, regardez ce que vous diffusez à vos clients, comme toujours, le VAPYOU « specimen » est disponible en .pdf sur la page de commande.

+ Commandez 

Au Royaume-Uni, un Gouvernement Local veut baisser le taux de TVA à 5 % sur le vapotage

 

Baisser la TVA à 5% sur le vapotage pour aider les fumeurs et taxer l’industrie du tabac pour financer la prévention. Pragmatique.

+ Lire l’article

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription