Bonjour !

2023. Cette année, je vais fêter mes 10 ans sans fumer.

J’ai eu de la chance de découvrir la vape il y a 10 ans.

Si j’étais fumeur aujourd’hui, je pense que ne n’essayerais pas le vapotage, trop effrayé par les discours « officiels » et les campagnes anti-vape dans les médias. C’est le sujet d’une nouvelle étude britannique dont je parle dans un nouvel article à voir sur VAPYOU (ci-dessous).

2023. C’est aussi la 8e année pour cette newsletter hebdomadaire, la première a été adressé le 4 janvier 2015. Toujours gratuite et sans pub. C’est un gros travail, veille permanente tous les jours + préparation tous les week-end. Mais je continue. Ça me semble toujours utile.

Après les puffs, les anti-tabac ont lancé une nouvelle propagande anti-réduction des risques sur le SNUS. Ils n’hésitent pas à mentir, jusqu’à laisser penser que c’est 3 fois pire que la clope. C’est surnaturel qu’on les laisse faire et qu’on les subventionne.

Sinon, j’ai retrouvé un spot TV de 2016. Tabac Info Service faisait de la publicité pour la cigarette électronique. Impensable aujourd’hui.

Je vous souhaite une très bonne année 2023 ;-)

Bonne vape !

À LIRE SUR LE WEB

 

Ça fait des mois que je recherche cette vidéo ! En 2016, il y a 6 ans, Santé Publique France faisait de la publicité pour la « cigarette électronique » à la TV pour le Mois Sans Tabac. En 2022, six ans plus tard, quelle est la place du vapotage en France ? On a avancé ou on a reculé ?

+ Voir la pub 

 

SNUS. Cette image résumé tout. Reportage au 20h sur TF1. Le snus c’est très très mal, mais fumer des clopes roulées ça va ? Très bon message de santé publique. 25% des jeunes français sont FUMEURS quotidiens à 17 ans. Tout va bien.

+ Voir l’image 

 

SNUS. Après avoir torpillé le Mois Sans Tabac avec une campagne anti-puff, certaines personnes et organisations font maintenznt campagne contre le snus, un produit avec ou sans tabac (les versions en vente légale sur le marché français sont sans tabac) qui permet de consommer de la nicotine sans fumer. Entre autres « arguments » ils affirment que le snus augmente les risques de cancer du pancreas. Il est donc utile de rappeler qu’il existe des études qui contredisent totalement cette allégation depuis plusieurs années déjà. Voici un extrait des conclusions d’un analyse groupée de 9 études : [traduction auto Deepl] « Les résultats de ce grand projet de mise en commun, y compris neuf études de cohortes prospectives et 1 423 cas d’incidents, n’ont étayé aucune relation entre l’utilisation de snus et le risque de cancer du pancréas chez les hommes, quel que soit le moment, la durée ou l’intensité de l’utilisation. » À mon avis, lorsque des prétendus acteurs de santé publique n’ont plus que les mensonges et le déni de la science pour soutenir leurs idées et leur vision du monde manichéenne, on a passé un stade qui devrait relever de la justice, du conseil de l’ordre des médecins ou au moins d’une intervention urgente des pouvoirs publics, à savoir demander la démission immédiate de responsables, voire couper les crédits publics. C’est inadmissible.
Merci au Dr Philippe Arvers d’avoir remonté cette information qui éclaire à nouveau la décadence et les dérives de la lutte anti-tabac qui sèment le doute sur tous les produits de réduction des risques, sans aucune prudence ni déontologie et en détournant les fumeurs de ces portes de sortie, participent ainsi au maintien voire à la hausse du tabagisme fumé que Santé Publique France constate d’ailleurs depuis deux ans en France, phénomène quasi unique au monde.

+ Voir l’étude [en anglais] 

 

Je cite : « Selon les professionnels de santé de Tabac Info service, un site du ministère de la Santé, on peut devenir accro trois fois plus vite à la nicotine avec le snus qu’avec la cigarette classique. « Le tabac est mortel sous toutes ses formes ». » 1 – Ça fait quand même bizarre de lire ça, l’impression que FUMER le tabac serait moins « grave » que le snus. 2 – Sachant que la plupart de ces nouveaux sachets de snus ne contiennent pas de tabac, en fait…

+ Lire l’article 

 

Vraiment la vape, c’est mal.

+ Lire l’article 

 

SNUS. Après les puffs les antitabac français se lancent dans une campagne anti-snus avec des affirmations mensongères. Cet article date d’il y a 5 ans. 5 années de perdues pour la santé publique. 5 années de gagnées pour le tabagisme. D’ailleurs en hausse depuis deux ans grâce à la « clairvoyance » de nos anti-tabac.

+ Lire l’article 

 

SNUS. « On devient accro trois fois plus rapidement à la nicotine avec le snus qu’avec la cigarette », je me demande sur quelles données s’appuie le médecin pour affirmer ça. Et que veut-il faire passer comme message, le SNUS c’est pire que la clope ? On compare les taux de cancer France Vs Suède où le SNUS n’a justement jamais été interdit ?

+ Lire l’article 

 

SNUS. Après la séquence puff voilà les anti-tabac qui lancent une campagne contre le snus. On compare le nombre de cancers provoqué par le tabagisme en Suède et France ? On rappelle que ce qui rend malade et qui tue c’est la fumée, pas la nicotine ? On rappelle que le tabagisme (le vrai qui tue) est en hausse depuis deux ans en France ? C’est vrai qu’il faut que les taxes sur les ventes de cigarettes rentrent à hauteur des milliards prévus dans le plan de financement de la sécu…

+ Lire l’article 

À LIRE SUR VAPYOU

Nouvelle étude : influence des pouvoirs publics sur le comportement des fumeurs par rapport à la vape. À mettre en perspective avec la hausse du tabagisme en France.

 

Une nouvelle étude menée par des chercheurs britanniques tente de mesurer l’influence des discours des pouvoirs publics sur l’attitude des fumeurs vis à vis du vapotage pour tenter d’arrêter de fumer. Une explication possible de la hausse du tabagisme en France ?

+ Lire l’article 

Comment des scientifiques ont torturé des souris enceintes avec des cigarettes électroniques

 

Décryptage d’une étude américaine sur l’exposition de souris gestantes aux vapeurs de cigarettes électroniques

+ Lire l’article 

Et maintenant, Santé Publique France déconseille le vapotage aux femmes enceintes fumeuses

 

Santé Publique France avec Tabac Info Service diffuse pour le Mois Sans Tabac un flyer qui dit aux femmes enceintes fumeuses : qu’il n’est « pas si difficile » d’arrêter de fumer ; qu’il est « préférable » d’arrêter complètement de fumer ; qu’il est « déconseillé » de vapoter. Vape et grossesse, de quoi on parle, comment on en est arrivé là, lisez toute l’histoire…

+ Lire l’article

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription