Un décret d’application vient de paraître sur une loi qui date de fin janvier, imposée par l’Europe, et qui autorise désormais les distributeurs automatiques de cigarettes en France.

Comme pour bien des sujets, l’Europe impose parfois des mesures pour harmoniser la législation dans tous les pays de l’Union. La décision d’autoriser les distributeurs de cigarettes n’a donc rien à voir avec la situation actuelle sur le Covid-19, il s’agit d’une loi qui est passée fin janvier et dont le décret d’application vient d’être publié. En effet, la France est un des rares pays où il est impossible d’acheter ses cigarettes sur un automate.

Une mesure soutenue par les anti-tabac

Aussi étrange que cela puisse paraître de prime abord, les anti-tabac français soutiennent cette mesure. En effet, la gestion de la vente de cigarettes par des automates présente de nombreux avantages grâce à la technologie. La bataille, parait-il, a été très féroce avec les buralistes qui eux étaient radicalement contre la mise en place de ce système de distribution. Et on va comprendre pourquoi…

Haute technologie

D’après les anti-tabac, ces distributeurs vont contribuer à la lutte contre le tabagisme grâce à leur technologie.

Premièrement, les machines seront équipées d’un scanner à reconnaissance de caractères et biométrique. En effet, il ne sera possible d’acheter ses cigarettes dans un distributeur que si vous disposez d’une carte d’identité ou d’un passeport récent avec tous les nouveaux dispositifs de sécurité qui évitent l’usurpation d’identité. Bien entendu, il faudra avoir 18 ans.

Les automates seront également équipés d’un écran digital grand format qui aura pour première fonction de cacher les paquets de cigarettes. Mais pas seulement. Après avoir réglé, le fumeur devra patienter 1 minute pendant laquelle une annonce lui sera diffusée afin de lui rappeler les méfaits du tabac, et surtout lui indiquer comment arrêter. Tabac Info Service est en charge de la réalisation de ces annonces, on espère très fort qu’ils n’oublieront pas de parler du vapotage !

Les douanes seront également reliées à tous les distributeurs de cigarettes afin de récolter les data et assurer la traçabilité des ventes. Les données seront anonymisées, mais les statistiques permettront d’avoir une meilleure lecture de la consommation en France, par régions, tranches d’âge et genres. Les anti-tabac ont réclamé que les données soient connectées à la sécurité sociales et aux URSAFF pour ajuster (à la hausse) les cotisations maladie des fumeurs, mais ça a été refusé.

Fin du monopole pour les buralistes

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe chez les buralistes. Fin du monopole. Un terrain d’entente avait été un moment trouvé pour que ces distributeurs de cigarettes ne soient installés que dans les vitrines des bureaux de tabac ou que leur exploitation en d’autres lieux ne soit confiées qu’à des buralistes. Mais les anti-tabac ont argués qu’à ce compte, aucune machine ne serait installée.

Le gouvernement a donc décidé de rompre le monopole uniquement pour ces distributeurs et permettre à n’importe quelle société de les exploiter avec une licence spécifique, sauf pour les industriels du tabac. La seule concession accordée aux buralistes est que le taux de rémunération sur les ventes sera divisé par deux. Et que les buralistes qui installeront des automates chez eux ou ailleurs conserverons le même niveau de rémunération y compris pour leurs ventes par ce biais.

Prochaine étape dans deux ans ?

Selon certaines sources, le gouvernement envisage de généraliser la vente des cigarettes par le biais de ces distributeurs. Ainsi, les buralistes auraient obligation de supprimer leur rayon tabac afin que les cigarettes ne soient plus visibles par les clients et d’installer seulement une machine au fond du magasin et / ou en devanture. Cette mesure serait couplée avec la disparition aussi de la fameuse enseigne “carotte”.

À suivre…

Pour en savoir plus, lire : Décret d’application du 1er avril 2020 ECCF34-TR2020 relatif à la loi d’harmonisation européenne sur la distribution des produits du tabac.

 

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente