Avec un bon d’achat de 150 € utilisable dans n’importe quelle boutique de vape spécialisée, chaque fumeur de France pourra s’équiper pour tenter d’arrêter de fumer.

Chaque année je fais un poisson d’avril sur VAPYOU. Ça fait plusieurs jours que j’essaie d’y réfléchir, mais j’ai pas d’idée, tellement je suis dévasté par l’inconséquence abyssale de nos dirigeants et autorités de santé, qui saccagent et piétinent l’opportunité du vapotage pour aider les fumeurs. Le dernier acte avec l’avis du HSCP est une honte, ces derniers jours j’en ai encore appris sur comment ça s’est déroulé, comment des études rétractées ont pu être référencées et d’autres (valides) écartées. Je n’en dirais pas plus, je ne peux pas. Mais c’est lamentable, odieux, nauséabond, abject.

Bref… Finalement, je me suis dit que j’allais faire un poisson d’avril en faisant croire qu’il neige à Grenoble un 1er avril. Dommage… Je me lève ce matin. J’ouvre les volets. Il neige. Pour de vrai. C’est peut être un signe. Grenoble.

Allez hop ! Je me lance sur un poisson d’avril avec Olivier Véran, le grenoblois. On était tous content quand il a été nommé ministre de la santé suite à l’histoire de la quequette à Griveaux. Il a arrêté de fumer grâce au vapotage et il s’était montré combatif sur le sujet (oui, c’était avant). Tous les vapoteurs le savent, c’est un truc qui nous prend aux tripes, arrêter de fumer, enfin ! Et facilement souvent, bénie soit la vape. Si le vapotage est si populaire malgré les coups de boutoir incessants de ceux qui prétendent lutter contre le tabagisme en dénigrant la vapote, c’est grâce aux vapoteurs, les meilleurs ambassadeurs, c’est populaire, parce que ça marche !

Alors non, bien sûr, Olivier Véran ne propose pas d’offrir 150 € à chaque fumeur de France pour s’offrir un kit de vapotage et deux / trois mois de réserve en liquide et des résistances pour bien démarrer. Faut pas rêver. Ce serait tellement efficace pourtant. Si seulement la moitié d’entre eux décidaient d’en profiter, avec des bons conseils, selon certaines statistiques on baisserait de 25 % le nombre de fumeurs en quelques mois, 3, 4, voire 5 millions de fumeurs en moins !

150 € par fumeur ? Ils sont 14 millions. La note ? Deux milliards ? Trop cher ?

Deux milliards, c’est ce que le gouvernement Macron leur spolie DE PLUS chaque année « grâce » aux augmentations de prix sur les cigarettes. Donc ces deux milliards, ça serait juste rendre leur argent aux fumeurs, à ceux qui par définition, n’ont justement pas été « aidés » par ces prix qui flambent, puisqu’ils fument encore. Accessoirement, deux milliards, ça serait aussi un beau geste, une belle reconnaissance pour les professionnels de la vape qui sauvent des millions de vies depuis plus de 10 ans…

Allez, cessons de rêver. Avec les preuves dont on dispose et un ministre de la santé qui sait très bien le potentiel de la vape (et même un président parait-il), le jour où enfin il sera décidé d’aider les gens qui fument, je pense qu’il neigera à Grenoble un 1er août.

Bonne vape !

PS : je ne suis pas le seul à être complètement dégoûté. Les poissons d’avril ont un drôle de goût cette année : Les données sur le tabagisme ne permettent pas d’estimer sa sécurité, selon les experts du HCSP.

 

 

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription