C’est en 2013 sur les forums américains que le microcoil coton est apparu. Facile à monter et à entretenir, il trône désormais dans la plupart des drippers et atomiseurs reconstructibles.

Même s’il existe d’autres types de montages qui sont parfois nécessaires à connaître pour certains atomiseurs, le microcoil coton est la technique la plus répandue dans la vape reconstructible.

Le principe est simple, il s’agit de réaliser une résistance avec des “spires” en enroulant un “fil de fer” (Kanthal, Inox…) autour d’un petit tournevis, d’un cure dent, d’un clou ou encore d’une mèche de perceuse. Le choix du “gabarit” consiste à connaître et contrôler le diamètre du microcoil car cela joue sur son niveau de résistance. Le type et la section du fil jouent également sur la résistance.

Une fois préparé, on fixe le microcoil sur l’atomiseur, et il ne reste plus qu’à insérer le coton à l’intérieur. Cette “mèche” baigne dans la cuve de l’atomiseur pour faire remonter le e-liquide jusqu’à la résistance. Il existe quantités de cotons différents et d’autres matières peuvent aussi être utilisées (fibre de silice, cellulose…). Le sujet des mèches alimente des pages et des pages de discussions passionnées sur les forums : capillarité, restitution des saveurs, quantité de vapeur et qualité sanitaire…

Le microcoil coton est le montage le plus populaire car il présente de nombreux avantages pourvu que le montage soit bien réalisé :

  • la qualité de vape est excellente grâce à la nervosité du microcoil et à la capilarité du coton qui amène beaucoup de “jus” dans la résistance
  • le microcoil peut durer très longtemps, avec des dry burn réguliers (voir lien ci-dessous)
  • le coton se change très facilement, on peut donc le faire souvent pour avoir toujours une qualité de vape optimum
  • de nombreux paramètres permettent de construire un microcoil totalement sur mesure en fonction de l’atomiseur que l’on utilise et de la vape que l’on veut obtenir : choix du fil et de la mèche, diamètre du microcoil, nombre de spires…

L’apprentissage du microcoil coton nécessite de prendre le coup de main en faisant quelques essais. Cela va de paire avec la découverte et le “domptage” d’un atomiseur reconstructible ou d’un dripper RDA, mais ça vaut le coup d’essayer pour passer à un niveau de vape supérieur qui consiste à accéder à tout un panel de paramètres qui permettent de régler sa vape et trouver son “sweet spot”.

Voici un petit film rapide et sans blabla d’un montage microcoil coton sur un dripper. Il y a une liste du matériel nécessaire dans le commentaire de la vidéo. C’est pour montrer le principe, l’idéal étant de trouver une vidéo qui correspond à l’atomiseur que vous avez en main :

https://www.youtube.com/watch?v=kIA_5RvfHto

* Pour comprendre le principe du dry burn, voici la meilleure des méthodes pour nettoyer un microcoil :

https://www.youtube.com/watch?v=3u2CEPkb3zc

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente