À partir du 1er novembre, le Mois Sans Tabac démarre. C’est évènement a pour but de motiver et aider les fumeurs. Voici quelques conseils si vous décidez d’essayer le vapotage.

Avant de parler vapotage, il faut déjà savoir que pour arrêter de fumer, les chances sont plus beaucoup plus grandes en se faisant aider et en utilisant un “outil” quel qu’il soit. L’arrêt “franc” / “à la volonté” conduit à plus de 90% d’échecs. Vous croiserez certainement de nombreux ex-fumeurs qui ont réussi “sans rien”, mais bien souvent, il leur aura fallu plusieurs tentatives. Or chaque tentative est du temps perdu. Si l’annonce du Mois Sans Tabac 2020 vous motive, mettez toutes les chances de votre côté et choisissez un outil d’aide.

Accompagnement, substituts nicotiniques et médicaments

Se faire accompagner par un tabacologue améliore vos chances de réussite. Vous serez guidé et suivi, ce professionnel de santé spécialisé vous orientera sur les outils qui vous conviennent le mieux. Avec une bonne prescription, les substituts nicotiniques vous permettront de palier le manque de nicotine et cela augmente vos chances de réussir votre arrêt. On peut aussi vous prescrire de la varénicline, c’est un médicament officiellement validé pour arrêter de fumer. Il y a pas mal de controverses sur les performances et sur les effets secondaires, mais c’est au médecin de vous suivre et savoir si cela vous convient ou pas.

La consultation d’un médecin et les médicaments sont remboursés. C’est un avantage supplémentaire. Vous faites alors le choix de tenter d’arrêter de fumer dans le cadre d’un “parcours médical”. Ça rassure certaines personnes mais ça peut aussi être vécu comme une contrainte. Cela explique sans doute le nombre beaucoup trop important de fumeurs qui décident d’arrêter de fumer sans aucune aide. Et qui se plantent…

Pourquoi le vapotage a t-il tant de succès ?

Depuis plusieurs années maintenant, le vapotage est l’outil d’aide le plus populaire chez les fumeurs français et probablement dans le monde (sauf dans les pays où les gouvernements l’ont prohibé). La raison principale est que ça marche. Le vapotage a pris un essor phénoménal grâce au bouche à oreille. Vous restez autonome et vous ne rentrez pas dans un “parcours médical”, vous n’agissez pas comme un “malade”, vous restez aux commandes (même si vous avez besoin de conseils).

Pour essayer le vapotage dans de bonnes conditions, il faut se renseigner sur la pratique. Trouver les info qui rassurent et ne pas avoir peur. La vape n’est pas un médicament, c’est une pratique alternative. Le seul effet secondaire majeur qui est démontré, c’est que vapoter pourra vous amener à ne plus fumer. Le nouveau site Internet de Tabac Info Service présente bien le vapotage comme un des principaux outils pour sortir du tabagisme.

Vous ne devez pas avoir peur non plus de la nicotine. Car c’est une composante essentielle dans le vapotage pour que ça marche. Les produits utilisés sont les mêmes que dans les substituts nicotiniques, aucune crainte à avoir.

Cerise sur le gâteau, le vapotage est une pratique “plaisir”. Vous continuez à aspirer / expirer. Ça vous gratte un peu en gorge. Vous gardez un geste, un cérémonial. Et il y a tout un monde à découvrir avec des dizaines de milliers d’arômes beaucoup plus sympas que le gout cramé de la cigarette. Même si c’est un peu déroutant au début, on s’y fait très vite et ça participe à oublier la clope.

Si vous décidez d’essayer le vapotage pour le Mois Sans Tabac 2020

Tout d’abord, un grand bravo pour votre décision d’arrêter de fumer. Si vous choisissez le vapotage, cela veut dire :

  • que vous n’avez pas peur de la vape
  • que vous n’avez pas peur de la nicotine
  • que vous n’avez pas peur de prendre du plaisir

Quand vous fumez une cigarette, c’est la fumée qui vous nuit (monoxyde de carbone, goudrons, produits toxiques). Ce ne sont ni le geste, ni le plaisir, ni la nicotine qui tuent. Tout ça doit être bien clair pour vous afin d’essayer le vapotage dans les meilleures conditions.

Nicotine

C’est le même principe que pour les substituts nicotiniques. Plus vous en prendrez et moins vous aurez envie de fumer. Le taux de nicotine est donc un facteur important. Pour bien comprendre les principes, lisez cet article : Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ?

Matériel

Il n’y a aucun matériel “idéal”. Le meilleur sera celui qui vous convient. D’où l’importance d’essayer. Attention, pour débuter, il ne vaut mieux pas s’orienter vers des “machines à vapeur”. En effet, ces matériels sont destinés aux vapoteurs expérimentés, qui sont bien sevrés de la cigarette et qui peuvent avoir moins besoin de nicotine.

Pour débuter, il est conseillé de s’orienter vers un matériel simple avec un tirage serré qui permet de vapoter un taux de nicotine élevé. Les matériels simples sont moins chers que les grosses machines et donc vous pouvez en acheter deux. Cela vous évitera d’être en panique en cas de panne ou de réserve épuisée en liquide.

Plaisir

Cherchez le plaisir sans aucun scrupule. La clope vous tue, pas la vape. Essayez les matériels et les liquides. Il vous faudra peut-être un peu de temps pour trouver ce qui vous va, mais c’est essentiel de vapoter avec plaisir. L’arrêt du tabac passera alors au second plan, derrière votre quête de plaisir. Les premiers jours peuvent être difficiles (pas pour tout le monde), mais si vous êtes bien équipé, avec un bon taux de nicotine et un esprit orienté plaisir, l’arrêt de la cigarette pourra vous paraitre étonnamment très facile.

Pour aller plus loin

Vous trouverez sur Internet de quantités de sites ou blog avec des conseils pour essayer le vapotage. Ne vous arrêtez pas à une seule lecture, croiser les info et vous finirez par trouver des informations qui font consensus. Que ce soit avec des amis, dans votre boutique, ou sur Internet, vous devez avoir une démarche pour bien apprendre à vaper, ne pas tousser, bien boire de l’eau pour s’hydrater, doser correctement sa nicotine, entretenir son matériel. C’est moins simple que de fumer, mais si on a les bonnes explications, c’est très facile.

Si vous êtes sur Facebook, il y a de nombreux groupes de vapoteurs passionnés. Pour retrouver principalement des débutants et partager votre “défi” pour le Mois Sans Tabac 2020, rendez vous le groupe INFO VAPE, spécialisé sur la vape et soutenu par l’association SOVAPE. Il y a aussi le groupe Je Ne Fume Plus! soutenu par l’association éponyme, qui reçoit les candidats à l’arrêt avec toutes les méthodes et avec une équipe affûtée sur la vape. Ces deux groupes dit “d’auto-support” sont des espaces avec des milliers de membres qui vous permettent d’échanger 7 jours sur 7 et quasiment 24h/24. Posez une question, et vous n’aurez que quelques minutes à attendre pour avoir des réponses.

Si vous n’êtes pas sur Facebook, vous pouvez vous rendre sur les forums spécialisés : forum-ecigarette.com et / ou ecigarette-public.com. Là aussi de nombreux “pairs experts” seront ravis de vous conseiller.

Si vous aimez lire, vous pouvez peut-être essayer de trouver le livre que j’ai écrit “Bienvenue dans la vape”. Tiré à 15 000 exemplaires en 2019, il en reste peut-être dans certaines boutiques (liste des points de distribution) ou sinon, rendez-vous sur la boutique VAPYOU : livre Bienvenue dans la vape (6,90€TTC frais de port compris).

Bonne vape !

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente