En matière de lutte contre le tabagisme, la France et le Royaume-Uni n’adoptent pas du tout les mêmes stratégies, et ça se voit sur les résultats.

D’ici bientôt, le Royaume-Uni va commencer à annoncer des baisses massives de nombre de morts à cause du tabagisme. Ça ne se passera pas en France. Il faut attendre 20 ou 30 ans minimum avant que les effets d’une baisse du tabagisme se ressente sur les maladies. Les conséquences tangibles des politiques d’aujourd’hui ne se mesureront que dans plusieurs décennies. Il faut bien avoir ça en tête.

Royaume-uni : des kits de vape gratuits offerts à 1 million de fumeurs

La nouvelle a été reprise partout à l’international mais aucun média grand public en France n’en a parlé. Un nouveau paquet de mesures de lutte contre le tabagisme est annoncé au Royaume-Uni, lisez cet article sur le blog Vapolitique pour avoir tous les détails : Le Ministère de la santé britannique va distribuer un million de vapes pour accélérer la fin du tabagisme. La vape est un axe principal, aider les fumeurs est une priorité. Dans le cadre d’une opération baptisée « Swap to stop », littéralement « Échanger pour arrêter », le gouvernement britannique envisage d’offrir des kits de vape gratuits à 1 million de fumeurs. Ce type d’initiative appelant aux vertus de la vape n’est pas une première dans le pays. Quelques exemples ces dernières années :

C’est au Royaume-Uni aussi que l’on a vu des boutiques de vape spécialisées s’installer au sein d’hôpitaux, ou que la prescription médicale du vapotage est envisagée : La cigarette électronique sur prescription en vue en Angleterre, une exception qui divise.

Les instances de lutte contre le tabagisme ont vu venir le vapotage, et plutôt que de le prendre comme une menace, elles s’en sont emparé et l’utilisent pour aider les fumeurs à sortir de la cigarette. Le Royaume-Uni a toujours été un pays précurseur, ce sont eux qui ont augmenté les premiers le prix des cigarettes. Le paquet neutre, c’est eux aussi. Depuis son arrivée en 2010, le vapotage est encouragé, le tabagisme dans la population a baissé de 20 à 13 %, soit un effondrement de plus d’un tiers.

En France ?

La politique du tabac de la France se résume actuellement à deux axes :

  • prendre le maximum de taxes aux fumeurs
  • tout faire pour entraver leur sortie du tabagisme en luttant particulièrement et tous azimuts contre le vapotage, outil le plus populaire et le plus efficace.

Le dénigrement et la désinformation du vapotage sont généralisés, les antivapes ont infiltré l’administration et les agences de santé, elles influencent les médias, la défiance a ralenti voire stoppé l’essor du vapotage.

Le paquet a 10 € (seule solution) n’a eu aucun effet, le marché noir explose. Le tabagisme a augmenté ces deux dernières années.

Aujourd’hui, on a déjà presque 3 fois plus de fumeurs en France qu’au Royaume-Uni.

Dans 30 ans, on aura 3 fois plus de morts. C’est sûr.

Et c’est la honte totale.

PS : grosse flemme de poursuivre cet article, du dégoût sans doute aussi, il y aurait tellement à dire, à montrer, à démontrer, à dénoncer. Une autre fois… En attendant, voici deux articles vraiment passionnants à lire : Prochain PNLT (1) : Elisabeth Borne va-t-elle massacrer la vape pour maximiser les revenus du tabac ? Et la suite : Prochain PNLT (2) : Comment la mise à l’écart de la réduction des risques a déjà relancé le tabagisme en France.

 

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription