Cet évènement scientifique sur la vape organisé par l’INCa se déroulera à Paris les 5 et 6 décembre 2022. A priori, c’est une très bonne nouvelle !

Annoncée il y a quelques mois, il n’y avait, jusqu’à présent, pas beaucoup de communication sur cette nouvelle conférence scientifique. L’INCa vient de publier le site Internet de l’évènement, ce qui permet d’en savoir un peu plus :  International scientific conference on e-cigarette.

INCa : un organisateur rassurant

Au milieu de toutes les controverses qui agitent la question du vapotage et alors que certaines institutions se montrent très frileuses voire négatives, l’INCa a toujours adopté une position objective et pragmatique sur le vapotage.

L’institution a répondu présente aux trois Sommets de la Vape organisé en 2016, 2017 et 2019 par l’association SOVAPE : Sommet de la vape 2019 – Antoine Deutsch (INCa) – FR. Elle diffuse aussi depuis plusieurs années des messages rassurants, en insistant notamment sur le fait que ni la nicotine, ni le vapotage ne sont cancérigènes : Tabac & cancers : un arrêt toujours bénéfique.

Très rassurant sur l’objectivité et la qualité de l’organisation de cette nouvelle conférence scientifique sur le vapotage, nous retrouvons dans le comité de pilotage le britannique Martin Dockrell, ponte de la lutte contre le tabagisme (ASH, Public Health England…). Il s’intéresse particulièrement ces dernières années aux modes de consommation alternatifs de la nicotine.

On retrouve également Jérémie Pourchez de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne, auteur de nombreux travaux sur la vaporisation, ou encore Dr Lion Shahab très actif sur le sujet, auteur de cette vidéo qui avait marqué les esprits en comparant la fumée de cigarette à la vapeur d’une e-cigarette : Smokefree ‘Health Harms’ – Impact of smoking vs vaping demonstration. Il était également présent au dernier Sommet de la Vape en 2019 : Sommet de la vape 2019 – Dr Lion Shahab – FR.

Une conférence pour quoi faire ?

Entre évaluation des risques et opportunité pour la santé publique, en particulier la lutte contre le cancer (20% sont à imputer au tabagisme), le pitch de la conférence est un peu vague.

On y parle d’une rencontre entre scientifiques et « professionnels concernés » pour faire le point sur les connaissances scientifiques et en posant au programme des questions dont les réponses paraissent déjà évidentes à de nombreux acteurs, par exemple, l’éternelle : la E-Cigarette est-elle un dispositif de sevrage tabagique ou de rentrée dans l’addiction ?

Quels résultats produiront cette conférence, seront-ils communiqués aux pouvoirs publics ? L’INCa est une institution publique, le logo de la République Française est apposé sur l’entête du site Internet de la conférence. Alors espérons que cela aidera enfin à dépasser les interminables conjectures qui n’ont plus lieu d’être sur certains sujets, et qui brisent l’élan d’une solution très efficace pour vaincre le fléau du tabagisme.

Appel des médecins à agir : vite !

Cette conférence scientifique sur le vapotage organisée par l’INCa fait écho à un appel lancé en septembre dernier par l’association SOVAPE : Appel aux médecins à soutenir l’opportunité du vapotage pour la lutte contre le cancer.

117 médecins dont de nombreux cancérologues ont soutenu et signé cet appel. Il faut espérer que les organisateurs ne soient pas passés à côté et qu’ils prennent en considération les arguments évidents et l’urgence d’agir pour saisir cette opportunité inespérée pour lutter contre les cancers.

D’un naturel plutôt optimiste, je veux croire que cette conférence sera très utile pour sauver des millions de vies, en France et ailleurs.

Vidéos

 

Inscription VAP'NEWS

Chaque dimanche à 19 h, recevez la newsletter de VAPYOU, une veille complète sur les actus de la vape et du tabac. Inscription gratuite. Aucune publicité.

Inscription