Fake news, médias négatifs, autorités de santé dans le déni, on pourrait croire que la vape est mal accueillie par l’entourage des fumeurs. C’est faux !

Depuis quelques temps, j’aime bien faire des petits sondages sur la page Facebook de VAPYOU. Avec bientôt 7000 abonnés, sans pub, ni concours, ni “achats” de like, j’arrive à recueillir un volume suffisant de réponses pour que les résultats soient crédibles. Cela me permet de vérifier si certaines idées reçues (que je peux avoir moi-même) sont bien justifiées.

Il y a deux semaines, j’ai donc posé la question suivante :

Lorsque vous avez décidé d’essayer la vape pour arrêter de fumer. Quelle a été la réaction de votre entourage ?

Et voici les 1131 réponses :

  • Positive : 69%
  • Négative : 31%

J’ai été très surpris. En lisant souvent dans les réseaux sociaux les mésaventure des néo-vapoteurs, les réflexions qu’ils prennent, c’est pareil que la cigarette, peut-être même pire, t’es toujours fumeur, etc… J’avais vraiment une sensation très négative. Persuadé que la vape était mal accueillie par l’entourage.

C’est faux !

Non seulement la vape est le moyen d’aide le plus populaire chez les fumeurs, mais en plus, donc, ils sont majoritairement soutenus par leurs proches. Même si encore 31% doivent supporter des réactions négative (c’est trop), c’est quand même une excellente nouvelle. L’image de la vape est loin d’être aussi négative que ce qu’on imagine, du moins dans la population.

Et c’est bien là le problème. Comment se fait t-il que cette image ne soit pas aussi positive au niveau des autorités de santé et des médias ? Qu’est-ce qui ne fonctionne pas dans notre pays, pour que la vape ne soient pas ouvertement et massivement proposé aux fumeurs ?

Mois Sans Tabac

POSITIF. Ce matin, les associations SOVAPE et AIDUCE ont annoncé avoir reçu le soutien de Santé Publique France pour l’auto-support vape pendant le Mois Sans Tabac. Des mini-formations vont être proposées aux vapoteurs qui souhaitent aider les fumeurs en améliorant leur connaissance sur la vape, la nicotine, l’accompagnement débutant. Ce cursus est élaboré en collaboration avec Jacques LE HOUEZEC. L’AIDUCE pourra défrayer les bénévoles qui auront l’autorisation d’animer les fanzones Mois Sans Tabac, et SOVAPE se aidera le groupe Facebook VAPE INFO SERVICE. Ce groupe est l’héritage du Groupe Les Vapoteurs qui avait été créé l’an dernier par Tabac Info Service pour le Mois Sans Tabac. Il a été fermé au premier décembre 2017, et il n’est donc pas re-ouvert cette année.

NÉGATIF. Donc, il y a un soutien à l’auto-support vape, mais aucune publicité. En clair, ne pas dire aux fumeurs qu’ils peuvent trouver de l’aide h24 auprès de pairs expérimenté et même “formés” cette année. Incroyable. Incompréhensible. Alors que 5000 fumeurs/fumeuses étaient venues l’an dernier sur le groupe et qu’ils/elles sont très nombreus-e-s aujourd’hui à se déclarer toujours non-fumeurs/fumeuses un an après. L’annonce a été faite ce matin sur le groupe. Tout le monde hallucine… Prévisible.

Bref.

Parlez-en autour de vous : auto-support

C’est ça la vape. Non seulement votre entourage vous soutiendra, mais aussi tous les vapoteurs expérimentés sont là pour vous aider !

Pour savoir où l’AIDUCE pourra être présente sur les fanzone : www.aiduce.org

Pour être aidé, accompagné et motivé si vous décidez d’essayer d’arrêter de fumer avec la vape : www.vape-info-service.fr

La vape est une tornade, cette année encore, de nombreux fumeurs vont s’en sortir avec l’extraordinaire pouvoir de la vape. Arrêter de fumer avec plaisir. Ça fait grimacer les orthodoxes de la souffrance, tan pis ! On sauve des vies en attendant que les autorités françaises se décident à regarder ce qu’il se passe en Angleterre, le pays juste de l’autre côté de la Manche où il y a deux fois moins de fumeurs que chez nous. Quelle honte…