Cet article est réalisé à l’appui d’un sondage réalisé par un étudiant suisse. Il n’y a pas de valeur scientifique, mais il révèle cependant le profil et le caractère des vapoteurs sur Facebook.

Merci à Nicolas Daven qui m’autorise à commenter le sondage qu’il a réalisé. Vous pouvez retrouver toutes les données à la fin de l’article. Le questionnaire a été diffusé essentiellement auprès des vapoteurs sur Facebook, et c’est sous cet angle qu’il est intéressant de le commenter.

En effet, même si les vapoteurs actifs dans les réseaux sociaux ne représentent qu’une toute petite part des vapoteurs de la “vraie vie”, ils constituent néanmoins un groupe social identifié, à priori “passionnés” et défenseurs de la vape libre. Les acteurs du secteur s’accordent généralement pour évaluer cette “population” entre 20 et 30 000 personnes, ce qui correspond à peu près au nombre de signatures que l’AIDUCE arrive à recueillir sur ses pétitions.

Nicolas a obtenu 985 réponses, ce qui est tout à fait correct pour imaginer que les réponses puissent être représentatives et fournir un reflet assez pertinent de ces vapoteurs qui passent du temps sur les réseaux sociaux. Juste dommage qu’il n’ait pas demandé leur sexe aux répondants…

Profil des vapoteurs sur Facebook

On constate que les vapoteurs sur Facebook sont plutôt dans une tranche d’âge entre 30 et 50 ans (pour 64%), ils sont à peine 3% de moins de 20 ans. Cela corrobore de nombreuses études qui montrent que la cigarette électronique n’intéresse, ou du moins ne passionne pas vraiment les jeunes.

Les vapoteurs sur Facebook sont aguerris (entre 1 et 3 ans pour 70%), il vapent quotidiennement (97%) et sont 90% à avoir complétement arrêté de fumer, alors qu’ils s’estimaient très dépendants au tabac (82%) à un paquet par jour au moins (85%). Ces chiffres confirment que les répondants correspondent à un profil très particulier, très durement “marqués” par leur tabagisme, et totalement “convaincus” par l’expérience positive qu’ils ont de la vape… Ils sont d’ailleurs 94% à estimer que leur santé s’est améliorée.

La majorité des participants au sondage avaient déjà essayé d’arrêter de fumer avec d’autres méthodes, sans succès. Ils plébiscitent à 90% la facilité avec laquelle la cigarette électronique leur a permit de sortir du tabagisme. Grâce à deux points essentiels : conserver le geste et le plaisir… Tiens donc ! Ils sont quasiment 100% à déclarer qu’ils conseillent la ecig aux fumeurs pour stopper le tabac.

Convaincus mais aussi lucides

Interrogés sur leur dépendance à la e-cigarette, les vapoteurs sur Facebook y concèdent à plus de 75% et ils sont à peine 11% à estimer qu’ils ne prennent aucun risque. Ils considèrent à plus de 67% que la vape est seulement un “moindre mal” par rapport à la cigarette.

Conscients, par expérience probablement, que la pratique nécessite un certain savoir-faire, les vapoteurs sur Facebook estiment à une large majorité que les produits de la vape doivent être vendus par des spécialistes (96%) que ce soit en boutique ou sur Internet, avec 36% qui estiment que le commerce devrait néanmoins être mieux contrôlé.

Quelques clivages apparaissent, par exemple sur la question des jeunes, ils sont 26% à estimer que la cigarette pourraient comporter un risque d’effet passerelle vers le tabac. Ils sont aussi près de 30% à être pour une interdiction dans les lieux publics. Ces sujets restent donc sensibles même dans la sphère des vapoteurs sur Facebook, passionnés et inconditionnels, et que l’on aurait pu imaginer plus “unanimes”, notamment sur les jeunes, c’est étonnant compte tenu des nombreuses informations qui passent sur les réseaux…

Conclusion

Ce petit sondage amateur révèle bien le profil des vapoteurs sur les réseaux sociaux, et probablement des passionnés / convaincus d’une manière générale. Ce sont tous des ex-fumeurs évidemment. Plutôt “gravement atteints” par l’addiction au tabac, 95% d’entre eux estiment qu’il leur aurait été très difficile de s’en sortir sans la cigarette électronique.

Dommage que les services de santé ne s’intéressent pas à cette population de vapoteurs, il y aurait tant de choses à apprendre, et compte tenu de leur taux de réussite à l’arrêt du tabac incroyablement élevé de 90% !… Il y aurait tant de vies à sauver… Non ?

Merci à Nicolas de m’avoir autorisé à commenter et diffuser son travail :

> Voir le sondage complet de Nicolas sur les vapoteurs sur Facebook

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente