Avec la vape et ses milliers de saveurs e-liquides qui ravissent les papilles, les fumeurs peuvent se libérer du goudron sans effort alors que la souffrance était jusqu’à présent la norme pour arrêter de fumer.

Hier, arrêter de fumer devait être un effort. Une sorte de chatiment pour le déviant sous la menace de mourir plus vite et dans les atroces souffrances de la maladie. Ce schéma psychologique s’inscrit dans notre modèle de société contemporaine fondé sur l’espoir méritocratique. Tout se paye, tout se gagne. Alors, arrêter de fumer “gratuitement”, sans effort et sans souffrance, ça ne passe pas et ça dérange. Mais il est trop tard, trop d’ex-fumeurs ont croqué la pomme !

En découvrant la vape, on s’étonne souvent de l’incroyable diversité des saveurs e-liquides. Cela rebute même le fumeur “cowboy” qui ne se voit pas vaper de la fraise ou de la crème vanille. Il commencera d’ailleurs souvent à vaper avec un arôme tabac simple dans un réflexe de remplacement assez naturel. Mais comme il est impossible de reproduire vraiment le goût de cramé d’une cigarette, il va s’ouvrir progressivement au plaisir en essayant d’autres saveurs e-liquides, plus complexes, recherchées et inattendues.

Le plaisir ! Voilà la clef. Alors que le fumeur se contente de la même marque de cigarette pendant des dizaines d’années, le vapoteur virevolte allégrement d’une saveur à une autre, par plaisir. Rien à voir avec la cigarette. Tous les fumeurs le disent, ils n’apprécient vraiment qu’une ou deux cigarettes par jour. Les autres ne sont que des “shoot” de nicotine, fumées avec culpabilité et regret.

Tout au contraire, le vapoteur instruit des nombreuses études sur la cigarette électronique n’a aucune raison de se sentir coupable. Alors il prend du plaisir à vaper en dégustant des saveurs e-liquides et en testant du matériel pour varier les volutes. Et petit à petit, les délices de la vape l’éloignent définitivement de la cigarette, de son odeur puante et de son goût répugnant. Il se déshabitue, il se libére. Alors qu’un fumeur qui tente d’arrêter par la volonté, les patchs ou les médicaments, a beaucoup de mal à voir les autres fumer, au risque de se dés-sociabiliser parce que ça lui fait envie, le vapoteur, lui, s’en tamponne le coquillard. Il prend du plaisir à vaper et n’a aucune envie de se remettre à fumer. C’est ça la vape et c’est un miracle !

Au démarrage, la gestion du matériel est un peu pénible et il faut prendre de nouvelles habitudes, alors n’hésitez pas à compenser par le plaisir en diversifiant les saveurs e-liquides. Quand vous aurez trouvé quelques bons goûts, vous arrêterez de fumer, c’est sûr. Les bonnes boutiques vous proposent de nombreuses marques françaises ou étrangères. Le marché explose et la créativité est au rendez vous, de quoi contenter toutes les papilles.

Preuve des richesses sensorielles et émotionnelles que peuvent éveiller les saveurs e-liquides, c’est souvent sur ce thème que s’exercent les plus belles plumes du monde de la vape. Voici trois liens pour des lectures à consommer sans modération :

Sur le blog de Stéphane Dorn, The Vapologist :

> Un bel article sur les saveurs e-liquides tabac

Sur le blog de Lionel et sa bande, Le Vapophile :

> Une battle entre deux saveurs e-liquides menthe

Sur le blog de Claire Dixsaut, LiquidLove :

> Une série d’articles sur des saveurs e-liquides inclassables

 

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente