Voilà donc un an que j’ai mis en ligne VAPYOU le 26 septembre 2014. Premier anniversaire pour mon blog e-cigarette qui a amené d’autres projets…

Il y a un an, je lançais timidement mon petit blog e-cigarette. Au fil des articles, j’ai trouvé une audience et d’autres idées ont mûri. Je passe énormément de temps sur VAPYOU, c’est une “soupape” pour moi à côté de ma vie professionnelle. C’est la première fois que j’ai l’occasion de militer pour quelque chose qui me semble 100% juste, sans aucun doute. C’est pour ça que j’y met autant de cœur et d’énergie. Voici un petit point sur mes projets, un an c’est l’occasion !

Merci !

Merci. Mille merci. A tous les lecteurs. A toutes les personnes qui m’encouragent. Plaisir d’écrire. Plaisir d’être lu. Ça va ensemble. Merci à toutes les personnes que je rencontre grâce à VAPYOU et à la vape en général. Vous m’enrichissez le cœur et l’esprit. Et que c’est bon de se faire de nouveaux amis !

VAPYOU : un blog e-cigarette

Au départ, je voulais créer un blog “répertoire” pour les fumeurs ou vapoteurs débutants. Parler des autres sites, des blogs, des reviewer, pages Facebook, livres, etc… Puis l’ambiance faisant, les choses ont évolué vers des articles plus engagés et militants. Clairement le côté social, politique et économique de la vape me passionnent. J’écris donc très librement, à l’envie, une ou deux fois par semaine sur des sujets de fond ou en rebondissant sur l’actualité.

Depuis le lancement, le blog a reçu plus de 280 000 visites, soit plus de 20 000 par mois en moyenne. D’un côté c’est grisant. Mais d’un autre, c’est stressant. Mais ça reste un plaisir. Pas plus au début que maintenant, je ne souhaite “monétiser” le blog. Pas de pub, pas de partenaire. Je n’ai pas créé un blog e-cigarette pour gagner de l’argent ou “gratter” du matériel et des liquides. D’ailleurs, ce n’est pas ce qui me passionne, donc je serai certainement très mauvais sur ce registre.

VAPYOU : la page Facebook

J’ai créé cette page d’abord pour relayer les articles de mon blog e-cigarette. Puis rapidement, étant donné que je suis en permanence sur les groupes, je me suis mis à relayer les info. La page Facebook de Vapyou est donc devenue une sorte de “veille”. J’y partage ce qu j’estime intéressant en mettant mon petit commentaire. Pour être plus complet, je me suis aussi abonné à des fils d’actualité Google.

A ce jour, il y a presque 1200 abonnés à la page VAPYOU. Uniquement attirés par le contenu des publications puisque je n’ai jamais fait de concours.

VAPYOU : la newsletter [Vap’News]

L’idée m’est venu pendant les vacances de Noël. Je prend simplement, en faisant un peu de tri, ce que je partage sur la page Facebook, et je les adresse sous forme de newsletter. Cela s’adresse aux personnes qui ne sont pas sur Facebook et/ou qui ne vont même jamais sur des sites de vape. Il y a bientôt 500 abonnés. Ça augmente régulièrement. Comme sur le blog, il n’y a pas de pub. Et c’est gratuit bien sûr.

J’ai commencé avec un outil opensource. Bien galère à utiliser. Puis au moment du magazine, je l’ai “professionnalisé” et c’est maintenant mon agence de communication ACID Création qui supporte les frais d’envoi. C’est un service “connexe” au magazine.

VAPYOU : le magazine

Le projet a germé dans mon esprit en janvier aussi, mais il m’a fallu du temps pour trouver comment m’y prendre. Au début j’ai pensé faire ça de manière associative. Mais j’ai renoncé. Trop long. J’ai donc “profité” du savoir-faire de mon agence pour lancer le projet. J’ai fait des calculs, objectif 50 000 ex. C’est le minimum pour que le projet vive en apportant à l’agence un revenu “normal” pour ce type de travaux : intervenants, direction artistique, PAO, frais d’impression, transport, gestion, commercialisation. On a aussi réalisé des autocollants pour les boutiques qui distribuent VAPYOU, et comme je le dit au-dessus, on finance les frais d’envois de la newsletter (le temps passé dessus, c’est moi perso, à la maison, comme pour le blog).

Le magazine VAPYOU est donc le projet le plus “fragile” car il nécessite du financement. Pour le premier numéro tiré à 64 000 exemplaires, on était sur un budget d’env. 20 000€. Donc… voilà, c’est pas aussi simple que faire un blog ! Il vivra tant que les pro seront suffisamment nombreux à le soutenir. Il n’y a pas de publicité par choix. L’objectif est qu’il y ait le moins de freins possibles à une diffusion massive, c’est ça l’objectif de base, rentrer dans les maisons, pour la famille, les amis, au boulot…

D’autres projets ?

Oui, un petit quelque chose me traine dans la tête. J’y réfléchis… Il n’y aura pas besoin de financement. Juste du temps, de l’énergie, de l’envie.

Quoi d’autre ?

J’espère que tout ça servira à quelque chose. J’ai vécu un miracle avec la vape et j’ai envie de le partager. Je pense que c’est une “cause” 100 % utile et légitime. Il y en a plein d’autres. Pour moi, aujourd’hui, c’est la vape. J’en oubli pas le reste pour autant, mais ça reste perso.

Selon comment les choses évoluent, je n’hésiterai pas à disparaître aussi vite que je suis apparu. Rien qu’en une année, cette aventure VAPYOU m’a déjà énormément apporté à titre personnel, comme je l’ai dit plus haut, au cœur et à l’esprit. C’est inestimable.

Encore merci à tous.

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente