Bonjour !

Peu d’actu cette semaine.

Mais de l’actu importante.

Si l’avenir de la vape, et donc de la lutte contre le tabagisme (et ceux qui en profitent), vous intéresse, ne manquez pas la lecture du rapport de l’enquête ETHRA.

Et pour commencer, là juste en-dessous, une nouvelle sortie anti-tabac qui nous montre que leur combat mène à ne maintenir la consommation de nicotine que sous sa forme plus dangereuse : la fumée.

Bonne vape !

À LIRE SUR LE WEB

Consommation de nicotine sans fumer.

Je ne les aime pas, et je ferai toujours gaffe à ne jamais consommer leurs produits (j’espère que la vape indépendante réussira à résister !), mais force est de constater que l’industrie du tabac va finir par faire arrêter les gens de fumer ! Si le SNUS avait été promu en France, comme en Suède, en se basant sur leurs chiffres, il y aurait beaucoup moins de maladies liées à la cigarette fumée, notamment les cancers du poumon ET oraux-pharyngés, et 30.000 décès de moins par an. Une paille… Mais le snus a été prohibé dans toute l’Europe avec exactement les mêmes allégations que l’on entend dans ce reportage. L’industrie du tabac qui propose des produits qui permettent de réduire le tabagisme fumé (c’est la fumée qui tue, pas la nicotine), et les anti-tabac, médecins qui plus est, qui disent que c’est mal, c’est burlesque !

Commentaire de Jacques LE HOUEZEC, scientifique spécialiste de la nicotine : 
Depuis le début des années 1990, c’est le même argument éculé que l’on entend, et il a été repris de plus belle avec la vape. Pourtant dans tous les pays scandinaves où le snus est utilisé, le tabagisme (combustion) a reculé, et plus particulièrement chez les jeunes. Le Royaume Uni et l’ETHRA recommandent la levée de l’interdiction du snus pour cette raison. Quant aux antitabacs / antinicotine, on prend les mêmes et on recommence !

Commentaire de Claude Bamberger, président de l’AIDUCE : 
Un médecin, sans la moindre réserve, ment ouvertement concernant des informations de santé publique. Mais après tout l’ordre des médecins, la loi, c’était juste pour décorer.
“Lorsque le médecin participe à une action d’information du public de caractère éducatif et sanitaire, quel qu’en soit le moyen de diffusion, il doit ́ ́ ́, faire preuve de prudence et ́ auprès du public.”
Aucune source n’indique de consommation même mesurable de snus en France et encore moins par des “jeunes”. Le passage du snus aux clopes, à part là où des irresponsables répètent que “c’est pareil” (ben donc pourquoi ne pas essayer l’autre) est négatif (porte de sortie). Ne parlons même pas de l’anecdote annexée (et ma cousine Gertrude c’est de l’épidémiologie ?).
Et la journaliste amateur d’inventer des addictions (et de prétendre qu’une substance les “provoque”).
Le problème du snus, c’est qu’il ne tue pas ses consommateurs… et ça embête bien les hystériques des ligues de vertu qui ont obtenu que seules les formes toxiques soient accessibles (remember absinthe, remember la prohibition quand l’Etat a fait empoisonner l’alcool et tué des milliers d’Américains ?).

+ Voir la vidéo [6 min.]

 

Bientôt une augmentation des prix du e-liquide ?

+ Lire l’article

 

INCa.

+ Voir la vidéo [1 min.]

 

Zut ! Pourquoi les bons articles sur la vape sont toujours réservés aux abonnés ;-(

+ Lire l’article

 

Vapexpo cet automne, espérons que cette fois ce soit la bonne !

+ Lire l’article

 

Utilité des arômes, flaconnage 10 ml, taux de nicotine, taxes. Que faut-il faire  pour aider mieux les fumeurs à arrêter la cigarette grâce à la réduction des risques. L’ETHRA a recueilli les expériences de plus de 35 000 êtres humains pour proposer des réponses. Que feront les décideurs politiques entre écouter les Hommes, ou les soumettre aux lobbys ?

+ Rapport sur l’EU NICOTINE USERS SURVEY 2020 : l’essor de la réduction des risques

 

Intéressant. Les députés européens font les lois pour les gens et sur les produits, mais sans en avoir de connaissance approfondie. Ça veut dire qu’ils vont se fier aux « influences ». Et qui a les moyens d’influencer, tabac, pharma, états taxeurs, puritains ? C’est inquiétant, pour la vape, et pour tout le reste. Non ?

+ Lire l’article

À LIRE SUR VAPYOU

Nicotine propre ou nicotine sale ?

La véritable différence entre la cigarette fumée, les substituts nicotiniques et le vapotage, c’est la manière de consommer la nicotine propre, ou sale.

+ Lire l’article

ETHRA : une enquête qui tue l’idée de l’Europe

Regroupant 22 organisations, l’ETHRA vient de publier un rapport d’enquête suite aux réponses de plus de 35.000 consommateurs de nicotine, principalement des vapoteurs.

+ Lire l’article

Achetez VAPYOU N°14

Faites plaisir à vos clients en leur offrant le magazine VAPYOU.
Pré-commande jusqu'au 30 septembre.

Commandez