Vapoter n’est pas fumer, c’est beaucoup moins risqué. De plus, vapoter peut aider des fumeurs à arrêter de fumer. Voilà pourquoi la commission européenne renonce à taxer le vapotage.

!!! POISSON D’AVRIL !!!

Oui, poisson d’avril. La commission européenne ne renonce à rien du tout pour l’instant. Par contre, elle vient de lancer une consultation auprès des parties prenantes, organisations et citoyens.

C’est la 4e fois que la commission « consulte » sur le sujet des taxes sur les produits du tabac et « annexes », dont fait partie la vape.

À lire ici, très bon point de situation au moment de la troisième consultation en fin d’année 2020 : Taxe anti-vape européenne : la Commission veut entendre votre avis sur sa feuille de route

Répondez au nouveau questionnaire !

Tout le monde peut répondre pour faire entendre son avis. Et si vous pensez qu’il ne doit pas y avoir de taxes sur la vape, ce nouveau questionnaire, laisse la possibilité de choisir « nul », c’est à dire, rien, zéro, pas de taxe. Soyez bien vigilant sur la question N°25.

Sur la précédente consultation, la question considérait implicitement qu’une taxe « plancher » était un fait acquis. Peut-être que les très nombreuses critiques ont poussé la commission à lancer à nouveau une consultation, la deuxième en quelques mois, et alors que les échéances de décisions approchent.

Soyez nombreux à répondre avant le 22 juin, le questionnaire est rapide. Comme c’est un questionnaire “officiel”, il faut s’enregistrer mais c’est rapide aussi.

C’est par ici

Cliquez sur ce lien pour accéder au questionnaire :

Taxation du tabac – droits d’accises appliqués aux tabacs manufacturés (règles actualisées)

Vous arrivez sur une page en anglais, mais en cliquant sur “English”, une liste des langue apparait et vous pouvez tout passer en français.

 

Partagez l’info pour que le plus de monde réponde !

 

Achetez VAPYOU N°14

Faites plaisir à vos clients en leur offrant le magazine VAPYOU.
Pré-commande jusqu'au 30 septembre.

Commandez