Depuis plus de 10 ans, le vapotage est devenu un phénomène de société car il a aidé des millions de personnes à arrêter de fumer. Miracle ?

Il arrive souvent que des anciens fumeurs (moi le premier !) parlent du vapotage comme un véritable miracle. Pourquoi ?

Avant d’aller plus loin, rappelons la définition d’un miracle (source Wikipedia) : Un miracle désigne un fait extraordinaire, dépourvu d’explication scientifique, qui est alors vu comme surnaturel et attribué à une puissance divine. Il est accompli soit directement, soit par l’intermédiaire d’un serviteur de cette divinité.

Arrêter de fumer, c’est tellement dur, voire impossible

Pour de nombreux fumeurs, arrêter est impossible. J’en fait partie. J’ai essayé, une fois. L’horreur. Je ne pensais qu’à ça, du moment où j’ouvrais les yeux au moment où je m’endormais (avec grande difficulté). Le manque infernal, même si l’envie de ne plus fumer était bien présente. Trop dur. J’ai abandonné au bout de 3 semaines. Et en me disant tant pis, même si j’en crève plus tôt je ne vais pas me pourrir le reste de ma vie.

En essayant le vapotage par hasard, j’ai arrêté de fumer immédiatement. Miracle. Je l’ai vécu comme ça.

Mais c’est pas si simple. Y’a pas d’intervention divine. Tout s’explique.

Le vapotage est un outil vraiment efficace

Il est même possible que le vapotage soit l’outil le plus efficace pour arrêter de fumer. Une étude a démontré que c’est deux fois plus efficace que les substituts nicotiniques. Concrètement, c’est devenu depuis plusieurs années maintenant, l’outil le plus populaire en France pour arrêter de fumer (données Santé Publique France).

Le vapotage est efficace car cela permet de consommer de la nicotine, élément principal et physiologique qui provoque l’addiction à la cigarette. Cela permet aussi de garder le geste et la sensation en gorge. La vapeur ressemble à de la fumée. Tout y est sauf la combustion et tous les toxiques. C’est autre chose.

La vape (ou mal nommée “cigarette électronique”) n’est pas une “cigarette moins dangereuse”, c’est une alternative. Tout est complètement différent.

Le seul point commun est la consommation de nicotine. Et la nicotine, si elle est addictive, n’est pas dangereuse. Sinon, les substituts nicotiniques n’auraient jamais obtenu d’autorisation de mise sur le marché, encore moins avec le statut de médicament, et ils ne seraient pas préconisés y compris pour aider les femmes enceintes, population ô combien “fragile”, sans parler du bébé.

Avoir vraiment envie d’arrêter de fumer

Mais pour réussir à arrêter de fumer avec le vapotage, il faut quand même en avoir vraiment envie. Il ne suffit d’acheter une vape au hasard, sans chercher à comprendre, et attendre le miracle. Si on ne s’intéresse pas un minimum aux paramètres, ça risque fort de ne pas marcher.

C’est donc la motivation à arrêter de fumer qui doit conduire à prendre un peu de temps pour comprendre et mettre toutes les chances de son côté. Pour cela, il y a bien évidemment les boutiques de vape spécialisées, quantité de sites Internet (commerçants, blogs, associations), des forums ou encore des groupes auto-support. L’information est largement disponible et elle tient sur quelques grandes lignes :

  • bien comprendre la question de la nicotine, ne pas en avoir peur, trouver le bon dosage
  • prendre le temps de choisir son matériel pour avoir le meilleur confort possible et rechercher le plaisir
  • s’organiser pour l’intendance, l’entretien, les recharges

Le vapotage n’est pas un médicament, ce n’est pas un petit cachet à prendre sans se poser de question. C’est un outil à bien prendre en main. Et pour cela, il faut s’impliquer un peu, y’a pas de miracle.

Mais pas de panique, c’est vraiment pas compliqué. Si vous avez passé le permis de conduire, la vape, c’est beaucoup plus facile.

Avec le vapotage, arrêter de fumer devient possible même pour tout ceux qui se pensent définitivement perdus. J’en étais. Et je n’ai pas touché, ni eu envie d’une cigarette depuis plus de 7 ans. Je certifie sur l’honneur que mon cas était vraiment désespéré.

 

Bienvenue dans la vape

Ce livre s’adresse aux fumeurs, aux vapoteurs débutants et à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le vapotage pour essayer d’arrêter de fumer.

6,90 €ttc
Format A6 - 80 pages

Points de vente