Dans quelques jours la ministre de la santé Agnès BUZYN va dévoiler son PNRT (Plan National de Réduction du Tabagisme) avec des nouveaux messages sur les paquets de cigarettes…

Agnès BUZYN est une femme courageuse. Après s’être fait remettre en place pour ses propos sur le vin, elle ne désarme sur le terrain des addictions. Et dans quelques jours, c’est sur la lutte contre le tabagisme qu’elle va de nouveau faire preuve d’une témérité totalement inédite… Alors que personne ne l’avait envisagé, elle prend tout le monde à contre-pied en lançant de nouveaux messages sur les paquets de cigarettes, et quels messages !

Fini la morale, du bon sens !

Le constat est sans appel. Cela fait des dizaines d’années que les paquets de cigarettes portent des messages d’avertissements sanitaires et moralisateurs. Tous les fumeurs connaissent par cœur la rengaine FUMER TUE. Résultat ? Nada ! La prévalence tabagique en France (34%) est un des records d’Europe. Les messages anxiogènes, ça ne marche pas. Alors la ministre a décidé de faire réviser tout ça.

Du bon sens, bon sang ! Au lieu de culpabiliser les fumeurs, l’idée des nouveaux messages sur les paquets de cigarettes est de changer de style. Proposer des solutions, dire la vérité, et même… jouer la carte de l’humour. En publicité, c’est un mécanisme tout à fait reconnu. L’humour fait vendre, et finalement, il faut vendre l’idée d’arrêter de fumer.

Pour arrêter, essayez la vape

Incroyable ! Alors que l’on pensait la ministre totalement réfractaire à la vape, elle fait inscrire la solution sur les paquets de cigarettes. Et non seulement, les fumeurs sont invités à essayer la vape, mais en plus, l’image qui accompagne le message est volontairement emprunté à l’univers médical. Comme si c’était un médecin qui parlait au fumeur. Comment faire plus rassurant et convainquant ? Non seulement  le message est positif pour les fumeurs, mais il a aussi vocation à inciter les professions médicales à se renseigner sur la vape pour en parler à leur patients. Bien vu. Vraiment bien vu !

Mais non, c’est pas la nicotine qui tue !

Rétablir la vérité, dédiaboliser la nicotine. Là aussi, c’est fort. Alors que plus de la moitié de la population est encore persuadée que la nicotine est un des principaux dangers dans la clope, voire un agent cancérogène, le message est (enfin) super clair. La photo est également bien choisie, avec une femme d’âge mûre (la sagesse) qui rigole, comme si c’était une évidence. On aurait pu imaginer à la place des photos de substituts nicotiniques, mais la ministre a écarté l’idée en prétextant que cela aurait été réducteur par rapport à la vape qui permet aussi d’apporter de la nicotine sans les danger de la fumée. Il parait aussi qu’elle estime en avoir fait suffisamment pour l’industrie pharmaceutique en annonçant le remboursement intégral des substituts.

80% de taxes, l’état vous dit merci

Alors là, chapeau ! La négo avec le ministre des comptes publics a dû être corsée. Car en effet, il semblerait que ce soit sur ce message que la ministre compte le plus. En effet, il touche directement à la fierté du gaulois et à cette « sensation » de se faire enfumer en permanence par les impôts. Avec cette formule ouvertement moqueuse, Agnès BUZYN compte piquer au vif les fumeurs, leur taquiner l’amour propre. Bien vu à nouveau, c’est de l’humour noir, de l’humour qui fera certainement grincer des dents, mais après tout pourquoi ne pas tenter, le tabagisme en France, c’est 200 morts par jour.

Lancement dès le premier avril !

Le secret était bien gardé pour lancer ces trois nouveaux messages sur les tous les paquets de cigarettes vendus en France. En effet, tout le monde s’est demandé pourquoi la ministre avait encore reçu les buralistes le 22 mars dernier, pour la troisième fois depuis sa nomination.

Voilà donc la raison… Le réseau a été sommé de s’organiser pour que tous les étalages soient mis à jour pour le premier avril sans faute. On comprend mieux aussi pourquoi les buralistes se sont mis à communiquer en catastrophe autour du vapotage !!! Car ce sont eux maintenant qui vont faire la promotion de la vape, tous les jours, en vendant les paquets de cigarettes. Ils auraient, parait-il, proposé à la ministre un autre message « Au lieu de fumer, allez à la pêche ! », mais elle n’a donc pas donnée suite…