L’Histoire prend son temps. Comme toutes les révolutions, la cigarette électronique fera l’objet d’études, de recherches et de bilans. Marisol Touraine y aura une place de choix.

L’Histoire est sans pitié. Pragmatique. Elle trie pour garder l’essentiel. Face au scandale sanitaire de la cigarette électronique, et ses conséquences qui se chiffreront en dizaines de milliers de morts évitables dans les décennies à venir, le paquet neutre ne sera qu’un détail.

Ministre pendant cinq ans. Exactement au moment où la cigarette électronique est apparue et où elle a très vite fait preuve de son efficacité. Alors qu’elle dispose d’une opportunité historique, Marisol Touraine additionne toutes les inconséquences. Elle ne comprend pas et ne cherche pas à comprendre. Elle n’écoute ni le peuple, ni les associations, ni les spécialistes. Elle ordonne des dispositions qui vont à l’encontre de l’essor de la cigarette électronique.

Des centaines d’études sont pourtant sorties partout dans le monde. Rassurantes. Des services de santé (Grande Bretagne) recommandent le passage à la ecig. Des millions d’utilisateurs arrêtent de fumer et aucune alerte sanitaire alors que les dégâts du tabac sont, eux, parfaitement connus.

Aucune excuse. Aveuglement, condescendance, incompétence. Une honte pour toutes celles et ceux qui essaient de faire de la politique pour les Hommes. Des centaines de documents et de témoignages feront preuve de tout ça. J’ai découvert ce soir que le livre Mille messages pour la vape a été indexé dans Google Book. Il avait aussi été enregistré à la Bibliothèque Nationale de France. Pour l’Histoire donc, il y aura de la matière, beaucoup de matière…

Rien de plus à dire. Une page se tourne enfin. Espérons que la nouvelle séquence qui s’ouvre empruntera les chemins de la raison, que l’obscurantisme fera place à la réduction des risques (RdR). Il y a tant de vies à préserver…

A lire, toute la petitesse de la gesticulation politique par Jean-Yves Nau.