Témoignage. Jérôme vape au travail dans un openspace sans déranger ses collègues. Mais en octobre, il va peut-être devoir retourner avec les fumeurs…

Jérôme est responsable informatique. Nous avons fait connaissance par hasard lors d’un évènement chez son fournisseur informatique qui compte parmi mes clients. Jérôme a une chaine Youtube sur la vape (voir en fin d’article) et il vape au travail. Son témoignage est riche d’enseignements sur le parcours d’un vapoteur et l’impact de la vape au travail, je le remercie d’avoir accepté cette petite interview.

Depuis combien de temps est-ce que tu vapes ?

J’ai découvert la vape en 2013, ça fait 4 ans. J’avais 34 ans et je fumais un paquet par jour, en ayant commencé à 16 ans. C’est un ami qui m’a fait essayer la vape. J’ai trouvé ça excellent et du coup nous sommes allés en boutique ensemble pour acheter ma première ecig. C’était une ego, pas trop chère, ça m’a permis de démarrer.

Est-ce que tu as immédiatement arrêté de fumer ?

Pas du tout. Je n’avais d’ailleurs aucune intention d’arrêter de fumer. Mais je me suis dit que c’était une bonne solution pour fumer moins. En gros, j’ai continué à fumer au travail, et le soir chez moi, j’étais à la vape.

Mais maintenant, tu ne fumes plus du tout ?

Effectivement, ça a duré environ un an et demi comme ça, jusqu’au jour où m’est venue l’idée d’emmener ma vape au travail. Là, j’ai continué à faire des « pauses clopes » avec mes collègues. J’alternais ecig ou vraies clopes, selon mon humeur. Puis j’ai commencé à vaper derrière mon bureau, les pauses clopes se sont espacées et je côtoyais de moins en moins les fumeurs jusqu’au jour où j’ai arrêté d’acheter des cigarettes. Et là, j’ai complètement arrêté de fumer.

Et tu ne déranges pas tes collègues à vaper derrière ton bureau ?

J’ai posé la question à la personne qui travaille juste en face de moi, en lui demandant d’être vraiment sincère, auquel cas je ne vaperais pas ! Il m’a juste dit qu’il préférait les arômes fruités car les gourmands sentaient trop fort. Alors évidemment je respecte. De plus, pour ma vape au travail, j’utilise du petit matériel avec un ato à inhalation indirecte et du liquide 50/50 (PG/VG). Pour me satisfaire, je suis en 6mg de nicotine, alors que chez moi avec mes « gros matos » je suis plutôt à 3 voire moins, de temps en temps, même du zéro. J’ai aussi posé la question à mes trois autres collègues qui sont un peu plus loin dans l’openspace, ma vape ne les dérange pas du tout, elles trouvent même que ça sent bon !

Tu as une autorisation de ta direction ?

Nous n’en avons jamais parlé. Je n’ai jamais eu la moindre remarque.

Mais avec le nouveau décret sur la vape au travail et dans les lieux collectifs…

Pas le choix, il va falloir qu’on en parle, parce que si j’ai bien compris, tout le monde peut tomber sous le coup d’une amende, moi et mon employeur. Il faut que je me renseigne exactement mais j’ai l’impression que je n’ai que deux choix : demander un bureau individuel ou alors retourner avec les fumeurs…

Demander un bureau individuel, juste pour pouvoir vaper ?

C’est délirant, je sais… Mais je pourrai peut-être avancer des arguments. En étant pragmatique, je suis plus productif en vapant derrière mon bureau plutôt qu’en faisant régulièrement des pauses clopes. Le temps de sortir, fumer, revenir, c’est un joli 1/4 d’heure à chaque fois. Sans parler de mon stress, c’est beaucoup plus agréable de pouvoir vaper sans sortir de mes dossiers, et avoir à m’y replonger ensuite. Quand la tension monte un peu, je prends une ou deux barres, tranquille, confort…

Mais peut-être que ça pourrait t’aider à arrêter de vaper ?

Pourquoi ? Je n’ai absolument pas l’intention d’arrêter de vaper ! Ça n’a jamais été mon état d’esprit, comme avec la cigarette d’ailleurs. Je ne me suis pas mis à vaper avec l’intention d’arrêter de fumer, je voulais juste réduire ma consommation.

Tu ne penses pas être un mauvais exemple pour tes collègues ?

(Rires) J’espérais vraiment que tu me poses cette question, car j’ai fait passer six collègues à la vape ! Au début, c’était « C’est quoi cette merde, c’est pire que la clope ! » et maintenant c’est « Je ne fume plus, je ne tousse plus le matin, j’ai retrouvé le goût des aliments, je ne suis plus essoufflé au moindre effort ! » Toutes ces personnes seraient certainement encore fumeuses si elles ne m’avaient pas vu avec ma vape au travail ! Dernièrement, une collègue, qui en avait marre de voir son mari fumer, m’a même demandé de l’aide pour lui offrir une e-cigarette. Il est en transition actuellement, et ça à l’air de bien se passer…

Un petit mot sur ta chaine Youtube ?

J’ai démarré en novembre 2016 avec pour objectif d’aider les débutants qui veulent accéder à une vape plus avancée : montages, matériels, etc… Je ne m’adresse pas aux experts qui savent déjà tout. Je fais ça par passion et j’atteins bientôt 900 abonnés, c’est motivant. Une façon pour moi de « renvoyer la balle » et partager mon expérience car j’ai tout appris grâce aux vidéos sur Youtube.

La chaine Youtube de Jérôme : FARFAD VAPE

Plus d’info sur la vape au travail :