Les flacons eliquide ne doivent plus dépasser 10ml. Pour continuer à fabriquer son DIY, il faut maintenant utiliser du booster nicotine. Et faire du calcul…

La vape est formidable. À la perspective de la transposition de la TPD, l’idée du booster nicotine pour continuer à faire du DIY s’était déjà répandue entre les fabricants et les vapoteurs. Depuis le premier janvier, plus le choix, il faut s’y coller. Personnellement, bien que « matheux » je me suis un peu tiré les cheveux pour faire les calculs, mais finalement, il y une méthode toute simple avec peu de calcul…

Fabriquer un litre de base à 6mg/ml avec du booster nicotine

Je prends un exemple concret, mais il suffit à chacun de remplacer les quantités et le taux en utilisant la même méthode de calcul. J’utilise de la base à 0 mg bien sûr et du booster nicotine à 20mg/ml.

Sur cet exemple, je souhaite fabriquer un litre de base eliquide avec un taux de 6 :

  • Cela veut dire que je dois obtenir 6 mg de nicotine par millilitre.
  • 1 litre, c’est 1000 ml, on a donc besoin de 1000 X 6 mg de nicotine = 6000 mg.
  • Dans un flacon de booster de 10 ml dosé à 20 mg/ml de nicotine, on a 10 X 20 = 200 mg de nicotine.
  • Pour arriver à 6 000 mg de nicotine, il faut calculer 6000 / 200 = 30.
  • Donc avec 30 booster nicotine, on a nos 6 000 mg de nicotine.

Ensuite, il suffit de prendre une bouteille vide de 1 litre pour préparer le mélange :

  • Verser le contenu des 30 booster nicotine dans la bouteille.
  • Compléter ensuite avec votre base neutre.
  • Et voilà, y a plus qu’à touiller / secouer…
  • Personnellement, je ne sais pas vraiment si c’est nécessaire, mais pour assurer l’homogénéité du mélange, je laisse reposer pendant une quinzaine de jours, en secouant une ou deux fois par jour.

Pas besoin de faire le calcul, mais pour info, vous avez utilisé 300 ml de booster à 20 mg/ml + 700 ml de base 0.

Moins pratique, plus cher et plus polluant

Mille bravo au législateur pour cette transposition de la TPD et cette mesure en particulier qui limite à 10 ml la contenance des flacons de eliquide qui contiennent de la nicotine.

  • Le marché est en train de se remettre en place, mais d’après mes premières observations, le prix du DIY a augmenté au moins de 60 et jusqu’à 150%.
  • Avec l’exemple ci-dessus, on se retrouve donc à jeter à la poubelle 30 flacons + bouchons de booster nicotine.
  • Et au lieu d’une manipulation simple base + arôme, ça rajoute une étape à faire à l’écart des enfants…

On va voir sur les prochains mois ce qu’il se passe sur le marché. Si le DIY va péricliter ou non. Ça reste quand même plus intéressant. Est-ce qu’un marché noir va se développer pour de la nicotine ultra-concentrée ? Est-ce que des boutiques vont perdre leurs clients pour les autres produits à cause de ça ? Est-ce que le prix du eliquide tout prêt va baisser pour tenter de se rapprocher des prix du DIY ?

Si il n’y avait pas eu cette réglementation totalement idiote des flacons de e-liquides à 10 ml, je suis convaincu que les prix des eliquides auraient fini par baisser grâce au jeu de la concurrence et à des conditionnements beaucoup plus grands, solution pour les fabricants pour baisser les coûts de fabrication tout en préservant leurs marges sur leurs produits.

La baisse des prix, l’autorisation de la publicité et la promotion de la vape auprès des fumeurs auraient aussi permis d’augmenter les volumes et donc les affaires des fabricants et des commerçants. C’est ce qu’on appelle un cercle vertueux.

Pour l’économie + pour la santé publique + pour l’environnement.

Bref. Les vapo-sceptiques sont vraiment aux fraises, aucune logique, aucune profondeur de vue, c’est désespérant…